Predator : les scénaristes du film original veulent récupérer les droits à Disney

Pressant a priori que Disney ne fera rien de bon dans l’exploitation de la franchise Predator, les scénaristes du film original de 1987 ont intenté une action en justice visant à en récupérer les droits à la firme aux grandes oreilles.

Les histoires d’enfants dont les géniteurs cherchent à récupérer la garde ont quelque chose de touchant. Je vous mets cependant au défi de verser ne serait-ce que l’idée d’une larme sur celle rapportée par le Hollywood Reporter. Le site écrit ainsi que Jim et John Thomas, les scénaristes du seul Predator ayant réuni Arnold Schwarzenegger et Carl Weathers, intentent une action en justice afin de récupérer les droits du film original à Disney.

crédit YouTube

Il convient de rappeler, là maintenant, que c’est la 20th Century Fox qu avait distribué le Predator de 1987, une 20th Century Fox étant passée dans le giron de Disney le 20 mars 2019 et qui, l’année suivante, s’était vu renommée “20th Century Studios”.

Droits sur le scénario du Predator de 1987 : une lutte de frères depuis 2016

En 1986, le scénario de ce qui allait devenir Predator avait été vendu à la Fox sous le nom “Hunters”. C’est le 17 avril de l’année en cours que les droits du scénario expirent, et c’est sur cette échéance que les frères Thomas comptent appuyer bien fort pour obtenir gain de cause. Leur combat avait débuté en 2016.

Il est précisé que l’avocat représentant 20th Century Studios, Me Daniel Petrocelli et le défenseur des frères Thomas, Me Marc Toberoff, s’étaient déjà affrontés il y aune décennie dans un dossier où les droits d’exploitation de Superman étaient en jeu. Après des années de tensions, c’est la Warner Bros. qui avait remporté l’affaire après des allégations d’interférences de l’avocat Toberoff.

Si les scénaristes voyaient leur requête validée par la justice, qu’en serait-il du nouveau Predator à la réalisation confiée à Dan Trachtenberg (10 Cloverfield Lane) ? Les frères Thomas pourraient-ils décider d’une annulation du projet, ou bien d’une supervision de leur part ? À moins que leur souhait, depuis le début de leur lutte, était de remettre la main sur leurs écrits pour les sceller dans un autre espace-temps, et ainsi empêcher toute nouvelle adaptation qui dégraderait même un peu l’image de l’original.

Mots-clés disneypredator