Avec Prefer:Safe, Mozilla facilite la gestion du contrôle parental

On peut trouver de tout sur Internet, du bien comme du moins bien, et tout ce contenu ne doit pas forcément être vu par des enfants. C’est pourquoi le contrôle parental existe, pour que les parents puissent filtrer ce que leur progéniture peut voir et ne pas voir sur le web. Le problème, c’est que l’activation du contrôle parental peut souvent être annulée assez simplement, et les enfants peuvent trouver facilement comment.

Pour tenter d’améliorer la gestion du contrôle parental, Mozilla a implémenté la gestion d’un tout nouveau header HTTP du nom de Prefer:Safe dans Firefox. L’idée est de se baser sur les paramètres du système d’exploitation et non plus sur les paramètres du navigateur lui-même, pour tout harmoniser et surtout pour que les enfants désactivent tout ça trop facilement.

Firefox

Il n’y a rien à faire pour activer ou désactiver la gestion de Prefer:Safe. Si Firefox détecte que Windows ou Mac OS est en mode contrôle parental, alors il enverra le header HTTP Prefer:Safe aux différents sites web visités.

Ce sera alors à ces derniers de vérifier la présence de ce header et d’agir en conséquence, pour masquer les contenus inappropriés. C’est peut-être bien là la faiblesse de Prefer:Safe, puisqu’il faudra alors faire confiance aux éditeurs de sites web pour qu’ils prennent en compte la présence de ce header, ce qui n’est pas gagné.

Quoiqu’il en soit, Microsoft est aussi séduit par l’idée et a lui aussi implémenté la gestion du header Prefer:Safe dans Internet Explorer. Reste à attendre la réaction des autres, et notamment celle de Google.

Mots-clés firefoxmozilla