Je suis le tout premier blogueur français, ça se fête !

Mes chers camarades, mes chers compatriotes, mes chers amis, cela vous surprendra peut-être mais votre humble serviteur est désormais connu comme le tout premier blogueur français. Alors même que tout le monde pense que la Fredzone a ouvert ses portes le 6 juin 2007, mon tout premier billet date en réalité du 1er janvier 1970. Même que c’est mon WordPress qui le dit et donc c’est forcément vrai !

Je suis le tout premier blogueur français et je le prouve !

Quand on vous dit que l’informatique n’est pas une science exacte, c’est bien pour quelque chose. N’étant pas là hier, j’avais programmé un billet dédié au premier trailer officiel de GTA Chinatown Wars. Même qu’il devait normalement débarquer dans vos agrégateurs vers midi et illuminer votre dimanche pluvieux, grisâtre et déprimant. Oui, sauf que WordPress a décidé de n’en faire qu’à sa tête.

Avant toute chose, il me faut préciser que j’ai pris l’habitude de toujours programmer mes billets à l’avance afin de pouvoir partir au boulot sans me prendre la tête. Sans compter qu’un billet tombant dans un agrégateur à 6h00 du matin a quand même moins de chance d’être lu qu’un billet publié à 12h00 ou bien à 18h00. Du coup, je suis très familier de cette fonction bien pratique proposée par WordPress et qui ne m’avait encore jamais posé de problème.

Enfin jusqu’à aujourd’hui, bien entendu…

Car en effet, tout ne s’est pas passé comme prévu. Pour commencer, mon billet est parti à la bonne heure dans mon Reader (oui, je suis abonné à mon propre flux, mais c’est pour vérifier que tout fonctionne bien). Rien d’anormal, l’article que je citais à même été pingé (oui, je pingue souvent mes anciens articles, mais c’est parce qu’ils sont complètement fascinants) et tout semblait fonctionner comme sur des roulettes.

Oui sauf qu’ensuite, en allant faire un petit tour sur mon blog (oui, je visite souvent mon blog, mais c’est pour répondre à vos commentaires), je me suis rendu compte que mon pauvre billet n’était plus là. Disparu ! Envolé ! Etonné, j’ai bien entendu fouiné à gauche, à droite, sans rien trouver. Et ce matin, en décidant d’approfondir mes recherches afin d’éclaircir cet inquiètant mystère, je me suis rendu compte que si mon article avait bien été publié, la date n’était pas bonne. Pas bonne du tout, même.

Ainsi, mon billet sur GTA Chinatown Wars a été publié, comme en atteste la capture de ce billet, le 1er janvier 1970 ! Soit juste avant l’invention du courrier électronique (1972) et même avant la démonstration d’ARPANET (1972 aussi, même si le concept date des années 60). Ce qui fait de moi le tout premier blogueur français et même peut-être le tout premier blogueur tout court…

Formidable, non ?

Du coup, je décide à compter d’aujourd’hui de devenir le seul et l’unique véritable Empereur du Web. Alors je sais très bien ce que vous allez me dire, ce serait peut-être mieux de me proclamer Président du Net mais comme le fascisme revient subitement à la mode, j’ai préféré opter pour le titre que convoitait ce pauvre Jules César mais qu’il n’a jamais réussi à obtenir, lui.

Mais comme je suis magnanime, vous pouvez continuer de me tutoyer, hein…

Ah et au passage, cette étonnante aventure fait aussi de moi un visionnaire et même presque un prophète : deviner le lancement de GTA Chinatown Wars avant même la création de Nintendo et de Rockstar, ce n’est pas donné à tout le monde !