Il y a 56 ans, les ingénieurs de la NASA colorisaient à la main la première photo de la surface de Mars

Lorsqu’on regarde aujourd’hui le niveau technologique du matériel utilisé par les scientifiques et ingénieurs de la NASA pour explorer d’autres mondes, notamment la planète Mars, il est difficile d’imaginer qu’au tout début, il fallait appliquer les couleurs à la main pour obtenir une image. Lors de la présentation des premières images prises par la sonde Persévérance, l’équipe du JPL ou Jet Propulsion Laboratory n’a pas manqué de rappeler que le département a fait du chemin depuis l’obtention de la toute première image provenant de la Planète Rouge, une image colorée à la main par les ingénieurs.

Au cours de la présentation, Mike Watkins, le directeur du JPL, a montré la fameuse première image au public. Cette image de la surface martienne avait été prise en 1965 par la sonde Mariner 4 qui était la quatrième sonde du programme dont le but était d’étudier les planètes Vénus, Mercure et Mars.

Crédits NASA

Ce petit retour en arrière par le JPL montre à quel point la technologie est aujourd’hui avancée. Avec Persévérance, l’on a droit à des photos à haute définition, bien plus faciles à déchiffrer que les images d’il y a 65 ans.

Du travail fait-main

Vous vous demandez sûrement pourquoi il a fallu que les ingénieurs colorent eux-mêmes la première image de Mars. N’y avait-il pas un appareil sur la sonde pouvant directement produire des photos ?

En fait, à l’époque de Mariner 4, on utilisait une machine à traduction de données à temps réel pour convertir les données numériques d’image provenant de la sonde en nombres. Ces nombres étaient ensuite imprimés sur du papier. Ce qu’il s’est passé c’est que les ingénieurs étaient très impatients de partager les premiers résultats de leur travail. Ils n’ont ainsi pas attendu d’obtenir la véritable image prise par la sonde.

Ils ont décidé d’afficher les bandes de papier avec les nombres les unes à côté des autres et se sont mis à colorer en se basant sur les chiffres et en utilisant un code de couleur. Aujourd’hui, ce travail fait-main est ainsi considéré comme étant la toute première image de la surface de Mars.

A lire aussi : L’hélicoptère de Persévérance prêt à prendre son envol

Le début d’une ère d’exploration

Arrivée autour de Mars en 1965, la sonde Mariner 4 va passer 228 jours à prendre des photos de la planète. La sonde était équipée d’un système de caméra de télévision qui s’appelait le Mars Television Camera Experiment. Son but était de capturer des images de la surface. A part cela, il y avait six autres instruments dédiés à l’étude de l’atmosphère et de la surface.

En tout, Mariner 4 a permis d’obtenir une vingtaine de photos qui ont révélé pour la première fois l’état de la surface de Mars. Ces premières images marqueront le début de l’exploration de la Planète Rouge qui culminera lorsque les premiers astronautes fouleront le sol martien.