On a découvert la première preuve d’une activité tectonique sur une exoplanète

Avez-vous déjà entendu parler de la planète LHS 3844b ? Il s’agit d’une planète située en dehors de notre système solaire qui a été découverte par le Transiting Exoplanet Survey. Cette exoplanète est en orbite autour d’une étoile naine rouge appelée LHS 3844 et les chercheurs viennent justement de faire une découverte intéressante sur elle.

En effet, une recherche publiée dans Astrophysical Journal Letters a révélé que LHS 3844b pourrait bien être la première exoplanète à présenter une activité tectonique. Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont effectué plusieurs simulations avancées basées sur des observations de la planète rocheuse.

Crédits Pixabay

A noter que cette dernière est légèrement plus grande que la Terre mais qu’elle comporte également une autre distinction : elle est dénuée d’atmosphère.

LHS 3844b ferait 800°C le jour et -250°C la nuit

Selon les chercheurs, cette absence d’atmosphère a exposé de manière permanente la moitié de la planète aux rayons solaires à tel point qu’en journée, la planète pourrait atteindre une température de 800°C et de -250°C pendant la nuit. Mais ce n’est pas tout. L’astronome Tobias Meier, de l’Université de Berne en Suisse, avance également que « ce contraste de température sévère pourrait affecter le flux de matière à l’intérieur de la planète ».

En effectuant différentes observations prenant en compte la variation des températures et de la luminosité, les chercheurs ont conclu à un mouvement des matériaux souterrains de LHS 3844b. La plupart des simulations ont effectivement montré un flux ascendant d’un côté de la planète et un flux descendant de l’autre mais d’autres simulations ont montré des scénarios inverses, ce qui diffère du mouvement tectonique de notre planète, rapporte ScienceAlert.

A lire aussi : Expectra (marque du groupe Randstad) lance un concours qui va permettre aux développeurs de doubler leur salaire

La moitié de la planète pourrait être remplie de volcans

En tout cas, les scientifiques n’écartent pas l’hypothèse que LHS 3844b pourrait avoir une activité tectonique surprenante et intense. Ils avancent également que cette exoplanète pourrait avoir un hémisphère entier couvert de volcans alors que l’autre hémisphère n’aurait pratiquement aucune activité volcanique.

Comme l’explique Meier, « nos simulations montrent comment de tels modèles pourraient se manifester, mais il faudrait des observations plus détaillées pour les vérifier. Par exemple, avec une carte à plus haute résolution de la température de surface qui pourrait indiquer un dégazage accru du volcanisme ou une détection de gaz volcaniques. C’est quelque chose que nous espérons que les recherches futures nous aideront à comprendre ».

Mots-clés exoplanètes