Preview : le nouveau Chromebook Samsung

Samsung et les Chromebooks, c’est une longue histoire d’amour et le constructeur sud-coréen a ainsi été l’un des tous premiers à se lancer sur le secteur, et donc à soutenir le projet de Google. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, évidemment, mais il est toujours présent à la barre et il a même levé le voile, en fin d’année dernière, sur une toute nouvelle machine. Une machine vendue sous la barre fatidique des 300$ et qui est disponible en Europe depuis quelques mois. Google a justement eu la gentillesse de me prêter un exemplaire de ce Chromebook et vous allez vous pouvoir découvrir un peu plus loin mes toutes premières impressions à son sujet.

Avant d’aller plus loin, notez que cet article n’a pas pour vocation à s’imposer comme un test complet. En réalité, mon seul objectif pour le moment, c’est de partager avec vous mes impressions à chaud, et rien de plus. Cela étant, sachez que vous trouverez quand même plus loin dans l’article une petite vidéo de déballage et de prise en main de la bête histoire que vous puissiez vous rincer l’oeil.

Chromebook Samsung

Pas de doute, le nouveau Chromebook de Samsung s’avère surprenant à plus d’un titre.

Caractéristiques Techniques

Intéressons nous déjà aux spécifications techniques du nouveau Chromebook de Samsung histoire de faire les présentations. Ce dernier embarque donc un écran de 11.6 pouces offrant une résolution de 1366×768, un processeur double coeur Samsung Exynos 5, 16 Go d’espace de stockage au format SSD, le WiFi 802.11 a/b/g/n et le Bluetooth 3.0. Au niveau de la connectique, on a droit à un port USB 3.0, un port USB 2.0, une sortie HDMI, un port pour cartes SD/SDHC/SDXC et, sur mon modèle, un port pour carte SIM.

Sur le papier, donc, ce nouveau Chromebook ne brille pas forcément par sa puissance mais ce n’est pas forcément un défaut puisque ce dernier mise tout sur le « cloud ». Dans ce contexte, il n’a pas forcément besoin d’un gros processeur, et c’est d’ailleurs grâce à sa configuration qu’il profite d’une autonomie pouvait aller jusqu’à 6 heures. En outre, on peut également ajouter que la machine s’accompagne de 100 Go offerts sur Google Drive pendant deux ans, un espace de stockage supplémentaire très appréciable, cela va de soi.

Design & Ergonomie

Lorsqu’on tire le Chromebook Samsung de sa boite, ce qui frappe en premier lieu, ce sont ses dimensions très compactes et son poids très léger. Il n’impressionne certes pas autant qu’un MacBook Air, mais il n’en reste pas moins très compact, très léger, et il devrait donc plaire à tous ceux qui ont besoin d’une machine nomade capable de se glisser dans n’importe quel sac. Pour ceux qui aiment les chiffres, on peut d’ailleurs préciser que la machine profite d’une épaisseur de 1.77 centimètres et qu’elle ne pèse que 1.1 Kg.

Et pour la connectique alors ? Sur la tranche droite de l’appareil, on va trouver une trappe dissimulant le port pour cartes SD ainsi que la prise casque / micro. Tout le reste se trouve au dos de la machine et c’est donc là que nous trouverons le port pour la carte SIM, les ports USB 2.0 / 3.0, la sortie HDMI et la prise dédiée au chargeur. Une fois le capot ouvert, on tombera nez-à-nez avec le trackpad et le clavier de la bête. Rien à dire là dessus puisque ces derniers sont d’excellente facture. Le trackpad est large, confortable et il en va de même pour les touches qui composent le clavier. Samsung a fait du très bon travail, à ne pas en douter, et la saisie s’avère des plus confortables. Notez d’ailleurs que cet article a été intégralement rédigé sur le Chromebook.

Premières impressions

J’avais déjà eu l’occasion de m’amuser rapidement avec un Chromebook par le passé et l’expérience ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable. Cette fois, les choses sont différentes et cette drôle de petite machine est parvenue à titiller ma curiosité, de même pour Chrome OS qui semble bien plus mature qu’à l’époque. Pour le moment, je ne peux évidemment pas trop me prononcer mais disons que l’expérience part du bon pied, et quelque chose me dit que ces prochains jours risquent d’être très intéressants.

Quoi qu’il en soit, le test complet devrait être publié, au plus tard, le 22 avril. En attendant, si vous avez des questions, il ne faut surtout pas vous en priver.