Prise en main de la Surface Pro 4

Microsoft propose depuis plusieurs années des machines hybrides capables de se substituer à des tablettes tactiles et à des ultrabooks. La Surface Pro 4 est le dernier modèle sorti des laboratoires de la marque et elle vient d’arriver à la maison. En attendant mon test, nous allons donc la déballer ensemble et nous pencher sur ses caractéristiques, bien sûr, mais aussi sur son design et son ergonomie.

Pour la petite histoire, il faut rappeler que la Surface Pro 4 a été officiellement dévoilée par la marque en fin d’année dernière. J’avais eu l’occasion de la prendre brièvement en main durant une soirée organisée par la marque, mais pas assez longtemps pour vous donner mon avis.

Surface Pro 4 : photo 1

La Surface Pro 4 dans sa boîte.

J’ai donc contacté la firme pour demander un exemple en prêt et ce dernier vient d’arriver chez moi, pour mon plus grand bonheur.

Caractéristiques Techniques

La Surface Pro 4 se décline en plusieurs versions, en plusieurs modèles.

Le premier est proposé à 849 €, contre plus de 2 900 € pour le dernier. Microsoft a effectivement fait en sorte de toucher le public le plus large possible.

La version qui m’a été prêtée intègre un processeur Intel Core i7, 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage. Ce n’est donc pas le modèle le plus puissant ni même le plus coûteux. Il est actuellement proposé à un peu plus de 1 700 €.

Pour le reste, sachez qu’il propose la même chose que les autres modèles et on retrouve ainsi un écran PixelSense de 12,3 pouces capable d’afficher du 2 736 x 1 824 avec une puce TPM pour les entreprises, du WiFi 802.11 ac, du Bluetooth 4.0, un port USB 3.0, un port micro SD, une prise casque et un port Mini Display Port.

Côté photo, on a un capteur principal de 8 millions de pixels et une caméra frontale de 5 millions de pixels. En plus de ça, Microsoft m’a fait parvenir la toute dernière Type Cover, et plus précisément le modèle équipé d’un lecteur d’empreintes digitales.

Surface Pro 4 : photo 2 Surface Pro 4 : photo 3

Déballage

La Surface Pro 4 est livrée dans une boite assez minimaliste. Elle comprend un visuel du produit et quelques infos sur sa fiche technique.

En ouvrant la boite, on tombe sur deux compartiments. Le premier abrite la console, le second les accessoires.

L’offre est assez succincte. Dans la boîte, nous allons ainsi trouver un stylet ainsi que le bloc secteur. Ce dernier a la bonne idée d’intégrer un port USB afin que nous puissions recharger notre téléphone en même temps. La documentation est placée sous l’ardoise.

Pas de grosse surprise pour la boite de la Type Cover. Elle est similaire à celle des autres modèles.

On a juste un autocollant symbolisant notre empreinte en plus.

Surface Pro 4 : photo 4 Surface Pro 4 : photo 5

Design & Ergonomie

La Surface Pro 4 se place dans la droite lignée de tous les modèles précédents.

Elle est ainsi dotée d’une coque aux lignes épurées, une coque faisant la part belle au magnésium. Le toucher est très doux et le produit impressionne par ses finitions.

L’appareil pèse moins d’un kilo sans le clavier. Son poids tourne même autour des 800 grammes et il sera tout à fait possible de le manier d’une seule main sans effort. Si vous comptez l’utiliser comme bloc-note ou bloc de dessins, c’est tout à fait possible.

La Surface Pro 4 est aussi très fine. La bordure est finement travaillée et on trouve sur toute sa longueur des grilles d’aération, exactement à l’image de ce que propose le Surface Book donc.

La tablette est équipée d’un pied. Il est placé à l’arrière et il se fond dans la coque. Il peut prendre de nombreuses positions différentes et il s’adaptera donc à vos envies et à vos besoins.

L’ergonomie est assez conventionnelle. La prise casque est placée sur le flanc gauche et on a toujours le connecteur de la Type Cover sur la tranche inférieure. La connectique est déportée sur le côté droite. Là, on aura le port USB 3.0 mais aussi la sortie Mini Display Port. Les boutons sont placés sur la tranche supérieure et le port micro SD est situé sous le pied de l’ardoise.

Le clavier semble très confortable. Les touches sont larges et bien espacées. Elle devrait donc conférer un certain confort de frappe. Même chose pour le pavé tactile, suffisamment large à mon goût.

Le lecteur d’empreintes est placé à sa droite et il se fond merveilleusement bien dans le décor.

Surface Pro 4 : photo 6 Surface Pro 4 : photo 7

Premières Impressions

Mes premières impressions sont positives bien sûr et cela n’a rien de surprenant car les produits de la gamme Surface font partie de mes préférés. J’ai d’ailleurs une Surface 3 depuis un moment maintenant et elle m’accompagne dans chacun de mes déplacements, ou presque.

Maintenant, pour le reste, il faudra attendre mon test. Il sera mis en ligne dans deux semaines environ. En attendant, si vous avez des questions, il ne faut pas hésiter.