Prise en main de l’iPhone 12 Pro

L’iPhone 12 Pro est disponible depuis ce matin en Apple Store et chez tous les revendeurs agréés. Certains d’entre vous ont sans doute craqué pour cette nouvelle version, mais d’autres attendent peut-être d’en voir un peu plus afin de déterminer s’il correspond réellement à leurs attentes.

Toutes vos questions trouveront bien entendu une réponse dans notre test, mais en attendant nous allons ouvrir le bal avec cette prise en main.

L'iPhone 12 Pro ne ressemble pas tout à fait à son prédécesseur
L’iPhone 12 Pro ne ressemble pas tout à fait à son prédécesseur

Si vous êtes passé à côté du dernier Keynote, alors vous ignorez peut-être que la marque à la pomme a présenté pas moins de 4 nouveaux téléphones cette année : l’iPhone 12 Mini, l’iPhone 12, l’iPhone 12 Pro et l’iPhone 12 Pro Max.

Toutefois, en raison de la crise sanitaire actuelle, Apple n’a pas eu la possibilité de lancer ces quatre appareils en même temps. Cette semaine, c’est donc au tour de l’iPhone 12 et de l’iPhone 12 Pro de débarquer dans nos chaumières. D’ailleurs, si vous ne savez pas lequel choisir, un guide vous attend à cette adresse. Pour les iPhone 12 Mini et iPhone 12 Pro Max, il faudra attendre le mois de novembre.

En ce qui nous concerne, nous avons fait le choix de nous focaliser sur trois modèles seulement, à savoir l’iPhone 12 Mini, l’iPhone 12 Pro et l’iPhone 12 Pro Max.

Packaging & Accessoires

L’iPhone 12 Pro est livré dans une boîte un peu particulière. Elle est en effet plus compacte que celles des années précédentes. Et c’est normal, puisque son contenu aussi change pas mal.

L’esprit, lui, ne change pas. Le minimalisme est toujours de mise et Apple s’est donc contenté d’un simple visuel du téléphone en façade. On va également trouver son nom sur le côté, ainsi que les mentions légales à l’arrière. Et c’est tout.

Pour nous aider à distinguer ses modèles, Apple a opté pour deux couleurs différentes. L’iPhone 12 est donc livré dans une boîte blanche, l’iPhone 12 Pro dans une boite noire.

Précision importante, la boîte de l’iPhone 12 Pro est elle-même livrée dans une autre boîte en carton, boîte dans laquelle nous trouverons également… des écouteurs.

Et là, on va marquer une courte pause. Je l’écrivais tout à l’heure, mais cette année la boîte des iPhone renferme beaucoup moins d’accessoires. 

En effet, pour des raisons environnementales, Apple a choisi de ne plus livrer ses téléphones avec des blocs chargeurs et avec des écouteurs.

Sauf qu’en France, la législation impose aux constructeurs de livrer des écouteurs avec leurs téléphones. Et c’est la raison pour laquelle les iPhone 12 sont livrés dans une autre boîte.

En ouvrant la boite, on tombera directement sur l’iPhone 12 Pro. Ici, tout dépendra de la couleur choisie, mais en ce qui me concerne c’est le modèle graphite qui m’a été livré.

Pas de film protecteur en plastique en vue, du moins pas à l’arrière. Apple a en effet placé une protection au-dessus de l’écran. Une protection en carton cette fois.

Et ensuite ? Une fois le téléphone retiré de son logement, vous trouverez une enveloppe contenant la documentation rapide, un sticker ainsi que l’épingle permettant d’accéder aux cartes, et le câble de charge / synchro.

Sans grande surprise, le choix d’Apple de retirer les écouteurs et le bloc chargeur a été vivement critiqué sur les réseaux sociaux.

En ce qui me concerne, j’avoue que ça ne va pas changer grand chose. J’ai une collection de blocs chargeurs, de casques et d’écouteurs chez moi et je n’aurais de toute manière pas utilisé ces accessoires. En revanche, pour des gens qui ne conservent pas leurs anciens téléphones, je comprends que la pilule puisse être difficile à avaler.

Maintenant, il ne faut pas se leurrer, il y a de fortes chances que les autres constructeurs finissent par adopter la même stratégie.

L'encoche est toujours présente
L’encoche est toujours présente

Design & Ergonomie

La boîte, ce n’est pas franchement ce qu’il y a de plus intéressant. Et cela tombe bien puisque le moment est venu de nous pencher sur l’iPhone 12 Pro.

Cette année, Apple a choisi de décliner l’iPhone 12 Pro et l’iPhone 12 Pro Max en quatre couleurs distinctes, à savoir le blanc, l’or, le bleu et le graphite. Pour l’iPhone 12 Pro, mon choix s’est portée sur la version graphite. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette dernière affiche une teinte assez différente de celle du gris sidéral.

Bon point d’ailleurs, tout comme l’année dernière, Apple a fait le choix d’une plaque mate. Une plaque moins salissante et qui offrira en plus une résistance aux rayures et aux chocs.

La façade ne change pas, du moins pas en apparence. L’écran est toujours encadré par de fines bordures et il s’accompagne bien entendu d’une encoche dans laquelle on retrouvera tous les capteurs nécessaires au fonctionnement de Face ID.

Il y a cependant un point à souligner. La vitre de protection placée au dessus de l’écran profite d’une nouvelle technologie baptisée Ceramic Shield. 

Derrière ce nom assez poétique se cache en réalité un nouveau traitement fourni par Corning, un traitement qui repose sur des nanocristaux céramiques directement soufflés dans la matrice en verre, avec à la clé une résistance accrue aux chocs et aux chutes.

Il y a du changement au niveau des bordures. Apple a opté cette fois pour des bordures plates et brillantes, comme à l’époque des iPhone 4. Précision importante, ces dernières sont faites en acier inoxydable et elles participeront à la solidité du terminal.

Et ces fameuses bordures n’ont pas juste une fonction décorative. Elles confèrent aussi une meilleure préhension au terminal et il faut reconnaître que ce petit iPhone 12 Pro est très confortable en main.

Pas de changement, ou presque, sur le module photo. Il regroupe toujours trois capteurs et ces derniers sont placés dans une plaque en verre teinte de la même couleur que le dos du téléphone. Et ça fonctionne très bien puisque la pièce attire du coup beaucoup moins l’oeil.

En revanche, en plus des trois capteurs et des trois focales habituelles, on va trouver un LiDAR similaire à celui présent sur le dernier iPad Pro. Et ce LiDAR ne servira pas uniquement à la réalité augmentée puisqu’il aura aussi une fonction de mise au point pour les photos en basse luminosité.

Apple n’a pas apporté de changement au reste de l’ergonomie. Les deux contrôles du volume sont ainsi placés sur la tranche gauche, sous l’interrupteur. Et le bouton de mise sous tension se trouve de l’autre côté.

Et là, petit regret, j’aurais aimé qu’il intègre un lecteur d’empreintes, comme c’est le cas sur le tout dernier iPad Air.

Face ID est franchement génial, il n’a aucun équivalent, mais il ne fonctionne pas avec les masques. Et du coup, en extérieur, ça pose évidemment problème. Un lecteur d’empreintes aurait donc permis d’améliorer l’expérience utilisateur.

Aucun changement non plus du côté de la connectique, le port Lightning répond toujours à l’appel et il est intégré à la tranche inférieure, aux côtés des grilles dissimulant le haut parleur et le microphone.

Mais bien sûr, toutes les nouveautés ne se voient pas forcément, et il faut également signaler que les iPhone 12 et iPhone 12 pro embarquent un système d’aimant directement intégré à leur châssis, un système qui permettra d’accrocher le nouveau chargeur sans fil d’Apple et d’autres accessoires aux téléphones. 

On en reparlera cependant davantage dans notre test des iPhone 12 Mini et iPhone 12 Pro Max.

Le module photo arrière a un petit truc en plus
Le module photo arrière a un petit truc en plus

En Conclusion

Il y a évidemment encore beaucoup de choses à dire au sujet de l’iPhone 12 Pro, mais je vais m’arrêter là pour le moment et commencer à travailler sur son test.

Ce premier contact est en tout cas intéressant. La recette ne change pas, c’est vrai, mais on a tout de même quelques ajouts bienvenus comme l’écran Ceramic Shield, les bordures plates ou encore le LiDAR. Et pour tout vous dire, il me tarde de tester l’iPhone 12 Pro sur le terrain.