Prise en main des Galaxy S21, Galaxy S21+ et Galaxy S21 Ultra

Samsung a fait sa rentrée cette après-midi, au travers d’une conférence de presse riche en annonces. La marque a en effet présenté coup sur coup un Galaxy S21, un Galaxy S21+, un Galaxy S21 Ultra, des Galaxy Buds Pro et des Galaxy SmartTags. Autant de produits qui vont venir compléter son écosystème et lui permettre de rallier plus d’utilisateurs à sa cause.

Alors bien sûr, ces produits feront tous l’objet d’un test détaillé, mais Samsung a eu l’extrême gentillesse de convier votre humble serviteur dans ses bureaux parisiens lundi dernier.

Et j’en ai évidemment profité pour ramener des images… et me faire un premier avis sur toute cette gamme de produits.

Galaxy S21 & Galaxy S21+

Les Galaxy S21 se déclinent en plusieurs couleurs - crédits Fred
Les Galaxy S21 se déclinent en plusieurs couleurs – crédits Fred

Les Galaxy S21 et S21+ ont exactement le même look. Ils reprennent ainsi la même recette et le seul ingrédient qui change, finalement, c’est la taille. 

Le Galaxy S21 est, sans surprise aucune, le plus compact de la bande, avec un écran doté d’une diagonale de 6,2 pouces. Contre 6,7 pouces pour le Galaxy S21+. 

Cette différence a un impact direct sur la prise en main. Le Galaxy S21 est beaucoup plus maniable et il pourra même être utilisé d’une seule main. Le S21+, pour sa part, sera plus adapté à la consultation de contenus. 

Les Galaxy S21 misent sur un écran plat - crédits Fred
Les Galaxy S21 misent sur un écran plat – crédits Fred

Dans les deux cas, l’écran reste impressionnant. La dalle est de très bonne qualité, bien sûr, et elle sera même capable d’atteindre une définition en 1080p tout en proposant un taux de rafraîchissement de 120Hz. Un taux adaptif qui augmentera ou diminuera en fonction de l’usage. Ce qui se traduira, du moins en théorie, par une meilleure autonomie. 

Le poinçon est toujours là, centre en haut de la dalle. Samsung n’a pas encore réussi à s’en défaire mais cela changera peut-être à l’avenir. Les brevets déposés par le constructeur semblent en tout cas aller dans ce sens. 

Le dos est mat. Attention en revanche, car il n’est pas fait en verre. Samsung a en effet opté pour du plastique. Une stratégie similaire à celle des Galaxy Note 20, donc. Reste que le look, lui, reste exactement le même et il faudra donc tapoter sur la plaque pour sentir une vraie différence avec le Galaxy S21 Ultra, sur lequel nous reviendrons un peu plus tard. 

L'écran peut atteindre les 120 Hz, en taux adaptif - crédits Fred
L’écran peut atteindre les 120 Hz, en taux adaptif – crédits Fred

Si ce choix ne sera sans doute pas du goût de tout le monde, il a tout de même un avantage : les Galaxy S21 sont très légers en main. Et cela vaut même pour le plus grand modèle. Conséquence directe, ils seront aussi plus maniables. 

Le module photo est un peu particulier. Il se situe en effet dans le prolongement de la bordure du téléphone. Il n’y a d’ailleurs aucune séparation entre les deux éléments. Pas de changement bon plus au niveau des matériaux. On reste en effet sur de l’aluminium. 

Je vais être honnête, lorsque les rendus des Galaxy S21 ont commencé à fuiter, je n’étais pas plus emballé que ça par ce module. Fort heureusement, en main, le look atypique de ce module est plus convaincant. 

Le module photo a un look clairement atypique - crédits Fred
Le module photo a un look clairement atypique – crédits Fred

Fidèle à ses habitudes, Samsung a décidé de décliner ses téléphones en plusieurs coloris. Le Galaxy S21 sera donc proposé en gris, en blanc, en violet ou en rose. Le Galaxy S21+ sera pour sa part proposé en noir, en argent ou en violet. En prime, des coloris inédits seront mis en vente sur le site de Samsung. Le Galaxy S21+ sera ainsi proposé en rouge et en doré. 

La prise en main reste très confortable. Les boutons tombent naturellement sous les doigts et on retrouve deux haut-parleurs ainsi qu’un connecteur usb type-c. Précision qui a son importance, les Galaxy S21 seront livrés sans bloc chargeur.

Samsung part en effet du principe que l’usb type-c est suffisamment répandu pour que tout le monde ait un chargeur en rabe chez lui. 

Le poinçon est toujours présent - crédits Fred
Le poinçon est toujours présent – crédits Fred

Côté prix, le Galaxy S21 sera proposé à 859€ en version 128 Go ou à 909€ en version 256 Go. Le Galaxy S21+ vous reviendra à 1059€ en version 128 Go ou à 1109€ en version 256 Go.

Ils font tous les deux l’impasse sur le slot micro sd, tout comme le modèle Ultra sur lequel il est désormais temps de se pencher. 

Galaxy S21 Ultra

On ne dirait pas, mais le Galaxy S21 Ultra a un écran légèrement bombé - crédits Fred
On ne dirait pas, mais le Galaxy S21 Ultra a un écran légèrement bombé – crédits Fred

Le Galaxy S21 Ultra vient se placer sur le haut du panier. Il s’adresse donc à celles et ceux qui ont de grandes exigences et qui ont les moyens – financiers – d’y répondre. 

Samsung n’a pas souhaité de rupture franche entre les trois smartphones de sa gamme. Le Galaxy S21 Ultra ressemble donc comme deux gouttes d’eau aux autres modèles… avec quelques subtilités tout de même. 

L’écran est toujours aussi majestueux, mais il gagne en taille et en définition. Il passe si si au QHD tout en conservant un taux de rafraîchissement de 120 Hz… y compris sur cette définition. On reste bien entendu sur un taux adaptif. 

Le 120 Hz est dispo en QHD - crédits Fred
Le 120 Hz est dispo en QHD – crédits Fred

La dalle est aussi un peu plus bombée que celle des Galaxy S21. La courbure est peu marquée, mais on la sent tout de même sous les doigts. Rien à dire sur les bordures ou le le menton qui se réduisent à leur strict minimum. 

La vraie nouveauté se situe, finalement, du côté du stylet. L’écran du Galaxy S21 Ultra est en effet compatible avec le S Pen. L’accessoire ne sera en revanche pas fourni. 

Pour vous le procurer, vous aurez trois solutions : l’acheter à part, acheter son étui de protection spécial ou réutiliser le stylet de votre Galaxy Tab ou de vos précédents Galaxy Note. Attention en revanche, car si les usages sont les mêmes, le S21 Ultra fera l’impasse sur toutes les fonctions liées au Bluetooth. Il ne sera donc pas possible d’utiliser un S Pen pour piloter le smartphone à distance. En contrepartie, vous n’aurez pas besoin de recharger le stylet pour l’utiliser.

Le Galaxy S21 Ultra prend en charge le S Pen... avec quelques limitations - crédits Fred
Le Galaxy S21 Ultra prend en charge le S Pen… avec quelques limitations – crédits Fred

Contrairement aux deux autres appareils de la gamme, le Galaxy S21 Ultra est doté d’un dos en verre, un dos traité au Gorilla Glass 7. Avec en prime le choix entre deux couleurs. 

D’un côté, on va trouver un magnifique gris irisé dont les couleurs changeront en fonction de la lumière ambiante. De l’autre, un noir profond. Et dans les deux cas, le constructeur est parti sur une finition mate. 

A noter que trois coloris exclusifs seront également mis en vente sur le site de Samsung : chocolat, bleu marine et titanium.

Le module photo du Galaxy S21 Ultra regroupe cinq capteurs - crédits Fred
Le module photo du Galaxy S21 Ultra regroupe cinq capteurs – crédits Fred

Le module photo conserve le même aspect, mais il s’enrichit de davantage de capteurs. On peut même dire qu’il va assez loin sur ce terrain. Là où les Galaxy S21 et Galaxy S21+ embarquent deux capteurs de 12 mpx et un capteur de 64 mpx placés sous des ultra grand angle, grand angle et téléobjectif, le Galaxy S21 réunit pas moins de cinq capteurs. 

Le capteur principal, place sous un grand angle, atteindra une définition de 108 mpx. Ensuite on trouvera un second capteur de 12 mpx place sous un ultra grand angle et deux capteurs de 10 mpx accompagnés de téléobjectifs avec des zooms optiques en 3x et 10x. Le tout est complété par un autofocus laser qui devrait être en mesure de délivrer une mise au point rapide et précise en toute occasion, même en basse luminosité.

Une configuration solide, donc, qui s’accompagne de plusieurs optimisations logicielles intelligentes et bien pensées.

Le module photo se place dans le prolongement de la bordure du téléphone - crédits Fred
Le module photo se place dans le prolongement de la bordure du téléphone – crédits Fred

Le mode Single Take est toujours présent, mais il permet d’atteindre plus de tâches à la seconde grâce à l’Exynos 2100. Il pourra ainsi atteindre les 10 operations. Après avoir appuyé sur le déclencheur, on se retrouvera du même coup avec un large choix de photos et de vidéos. 

Mais il y a plus. Un nouveau mode fait son entrée, le mode réalisateur. Il fera un peu office de régie portable et il nous permettra par exemple de filmer des deux côtés du téléphone mais aussi de basculer rapidement entre les trois longueurs focales du téléphone. Les vlogueurs devraient apprécier. 

Côté vidéo on pourra toujours filmer en 8K à 24 images par seconde, mais aussi en 4K a 60 images par seconde… et sur les trois focales. La photo en RAW 12 bits répond également à l’appel.

Les finitions sont soignées - crédits Fred
Les finitions sont soignées – crédits Fred

Et attention, car toutes ces nouveautés ne valent pas uniquement pour le Galaxy S21 Ultra. Elles seront aussi présentes sur les Galaxy S21 et Galaxy S21+. En revanche, le RAW 12-bit restera le privilège du modèle Ultra.

Le moment est venu de parler du prix. Le Galaxy S21 Ultra se déclinera en trois versions. Le modèle avec 12 Go de RAM et 256 Go de stockage est proposé à 1259€, contre 1309€ pour le modèle avec 16 Go de RAM et 256 Go de stockage. Le troisième modèle embarque 16 Go de RAM et 512 Go de stockage pour un prix de 1439€.

Les trois Galaxy S21 sont dispos en précommande dès à présent avant une livraison pour le 29 janvier. Si vous les achetez avant le 28 janvier, alors vous repartirez avec un Galaxy Smart Tag, mais aussi avec des Galaxy Buds Live pour les S21 et S21+ et des Galaxy Buds Pro pour le Galaxy S21 Ultra.

Galaxy Buds Pro & Galaxy SmartTags

Trois couleurs pour les Galaxy Buds Pro - crédits Fred
Trois couleurs pour les Galaxy Buds Pro – crédits Fred

Et justement, c’est une bonne transition, car le moment est venu de revenir sur les accessoires vendus autour des Galaxy S21.

C’est presque devenu une tradition, mais les Galaxy S21 marquent également l’arrivée de nouveaux écouteurs sans fil, les Galaxy Buds Pro.

Exit cette fois le look haricot, Samsung a préféré opter pour des intra au design un peu plus conventionnel. La marque a cependant bien fait les choses. Les écouteurs sont légers et compacts, de même pour leur boîte. Mais surtout, ils embarquent deux haut-parleurs et un ANC capable de filtrer 99 % du bruit environnant.

Le format des Galaxy Buds Pro est un peu plus conventionnel - crédits Fred
Le format des Galaxy Buds Pro est un peu plus conventionnel – crédits Fred

Cet ANC n’est pas seulement efficace, il est aussi intelligent. Dès que vous vous mettrez à parler, il se coupera ainsi de lui même pour vous permettre de dialoguer. Et il se remettra ensuite lorsque vous aurez fini de discuter.

Les Galaxy Buds Pro proposent également une fonction d’auto switch qui leur permettre de basculer entre deux sources. En prime, on trouve la charge sans fil et la charge rapide, avec une heure d’autonomie pour 5 minutes de charge. Attendus pour le 29 janvier, les Buds Pro seront proposés à 229 €.

Autre grande nouveauté, Samsung a également profité de la conférence de presse consacrée aux Galaxy S21 pour dévoiler les Galaxy SmartTags, des tags qui n’ont qu’un seul but : vous permettre de retrouver facilement les objets auxquels ils sont attachés.

La boîte est compacte et elle se glisse facilement dans la poche - crédits Fred
La boîte est compacte et elle se glisse facilement dans la poche – crédits Fred

Esthétiquement, Samsung a été droit à l’essentiel. Les Smart Tags se présentent donc sous la forme de macarons écrasés, des macarons fait dans un plastique gris mat et pourvus d’une découpe afin de nous permettre de les accrocher à une lanière ou même à un porte-clés.

Très légers et très discrets, les Tags sont alimentés par une pile CR20 et ils fonctionnent avec le Bluetooth. Ils seront donc détectables par notre smartphone sur une portée de 120 mètres environ.

Mais il y a mieux. En parallèle, Samsung a également eu l’idée d’utiliser tous les smartphones Galaxy vendus à travers le monde afin de créer un grand réseau mondial. Concrètement, si notre Tag sort de notre périmètre, nous pourrons toujours le retrouver grâce à cette fonction de maillage.

Le Galaxy SmartTag - crédits Fred
Le Galaxy SmartTag – crédits Fred

La firme n’impose d’ailleurs rien. Par défaut, la fonction sera désactivée sur les smartphones des utilisateurs et ces derniers devront donc faire la démarche de l’activer pour qu’elle soit fonctionnelle. Les SmartTags s’intègrent également au service Smart Things Find et ils sont proposés au prix de 29,90 €.

Et on en vient au troisième accessoire que j’avais envie de vous présenter. Qui est en réalité une famille d’accessoires : les tapis de charge.

Samsung en propose trois. Proposés à 99 €, 79 € ou 59 €, ils diffèrent les uns des autres par le nombre de produits qu’ils pourront recharger. Le Trio en rechargera trois – soit un smartphone, une montre et des écouteurs – le duo en chargera deux et le simple en chargera un seul.

Dans les trois cas, on a un look très épuré et qui rappelle finalement beaucoup les Smart Tags. Samsung a en effet opté pour un plastique gris foncé mat.

Premières Impressions

Vous le savez, j’attends toujours d’avoir les produits en test pendant une longue période pour juger de leur pertinence.

Maintenant, l’idée qui ressort un peu de cette présentation, finalement, c’est que Samsung s’est engagé dans un effort de rationalisation. Pour cette nouvelle gamme, nous avons trois smartphones moins chers que l’année dernière, des smartphones qui adressent chacun une cible très différente et qui pourront finalement convenir à un maximum de personnes.

Un choix qui me paraît judicieux, tout comme la décision de Samsung de se focaliser sur la photo. En revanche, pour savoir si les Galaxy S21 respectent bien toutes leurs promesses, il faudra attendre leur test.