Prise en main du HTC One M9

Le HTC One M9 a été présenté le 1er mars dernier, après des semaines de folles rumeurs. J’avais eu l’occasion de le prendre brièvement en main quelques jours plus tard à l’occasion d’un événement organisé par Orange et ça m’a donné envie d’en voir plus. Le hasard fait bien les choses car OBS m’a confié un exemplaire du terminal en début de semaine dernière.

Ce n’est un secret pour personne mais le M9 a été vivement critiqué à son lancement. Beaucoup de gens lui reprochaient effectivement d’être trop proche du M8. Ils n’ont pas forcément eu tort d’ailleurs mais HTC n’est pas le seul à procéder de la sorte et ce ne sont pas nos amis croqueurs de pommes qui diront le contraire.

HTC One M9 : photo 1

La boite du HTC One M9 est assez passe-partout.

Quoi qu’il en soit, le terminal va rester un moment chez moi et c’est plutôt une bonne nouvelle parce que ça va me permettre de réaliser différents focus portant sur son écran, par exemple, ou même sa puissance de calcul.

Un test complet sera publié ensuite avec une longue vidéo.

Caractéristiques Techniques

Je vais commencer par le début, en évoquant la fiche technique de l’appareil.

Le HTC One M9 embarque un écran Super LCD 3 de 5 pouces capable d’afficher une définition de type Full HD 1080p, et donc du 1920×1080. Le constructeur taïwanais a effectivement préféré faire l’impasse sur le QHD, réservé à la version”+”.

Côté processeur, on retrouve le très controversé Snapdragon 810. Il se compose de deux clusters différents, et plus précisément de quatre coeurs cadencés à 1,5 GHz et de quatre coeurs cadencés à 2 GHz. Le tout avec un soupçon de big.LITTLE en prime, naturellement.

La mémoire vive atteint les 3 Go de RAM, avec 32 Go d’espace de stockage. Si besoin est, il sera possible de l’étendre à l’aide d’une carte micro SD (128 Go max) et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les amateurs de gros jeux, de films et de séries.

La partie photo repose sur un capteur principal de 20 millions de pixels. Il est surmonté d’une optique 27,8 mm capable d’ouvrir à f/2.2. Attention car cette dernière est dépourvue de stabilisateur. La caméra frontale fait la part belle à l’UltraPixel, avec un objectif 26,8 mm ouvrant à f/2.0.

Fait intéressant, le module photo est recouvert d’une plaque en verre de saphir.

Le terminal peut se connecter aux réseaux de type 4G/LTE et il embarque une puce WiFi 802.11ac ainsi qu’une puce Bluetooth 4.1. Le NFC est de la partie, de même pour le GPS/GLONASS et le DLNA. On trouve même un capteur infra-rouge et il sera donc possible de piloter nos équipements avec notre smartphone.

La batterie du M9 atteint les 2 840 mAh et elle est compatible avec le chargement rapide. Sinon, eh bien sachez que le terminal a droit au BoomSound avec du Dolby Audio derrière.

Ses dimensions sont assez imposantes (144,6 x 69,7 x 9,61 mm) et son poids atteint quelque chose comme 157 grammes sur la balance. Côté prix, vous pouvez le trouver autour de 640 euros chez Amazon.

Pour résumer :

  • Ecran Super LCD 3 de 5 pouces Full HD 1080p.
  • SoC Snapdragon 810.
  • 3 Go de mémoire vive.
  • 32 Go de stockage + micro SD (128 Go max).
  • Capteur de 20 millions de pixels, optique non stabilisée f/2.2.
  • Caméra frontale UltraPixel, optique f/2.0.
  • 2 840 mAh.
  • 4G, WiFi 802.11ac, Bluetooth 4.1, NFC, GPS/GLONASS, DLNA.
  • BoomSound + Dolby Audio.
  • Dimensions : 144,6 x 69,7 x 9,61 mm.
  • Poids : 157 grammes.
HTC One M9 : photo 2

Pas de visuel, on retrouve simplement la marque et le modèle du téléphone.

HTC One M9 : photo 3

Le HTC One M9 n’est pas le téléphone le plus fin du marché.

HTC One M9 : photo 4

Mais cela ne l’empêche pas d’être joli à regarder.

Design & Ergonomie

Le HTC One M9 est livré dans une boite minimaliste, ne comportant aucun visuel de l’appareil.

A l’intérieur, le constructeur a placé le terminal, un kit mains libres, un bloc secteur, un câble de synchronisation, la documentation habituelle et un accessoire permettant d’ouvrir les trappes de l’appareil. L’offre est plutôt correcte, donc.

Le terminal est assez lourd en main. Il est aussi très imposant, mais ce n’est pas vraiment gênant.

La coque est taillée dans un bloc d’aluminium et elle a été anodisée deux fois. Le métal a été brossé à l’arrière et poli sur les côtés. Les finitions sont vraiment exemplaires et la version noire “Gunmetal Grey” est de toute beauté. Remarquez, les autres ne sont pas mal non plus.

L’ergonomie est assez traditionnelle. Tous les boutons physiques sont regroupés sur la tranche droite. Le bouton de mise sous tension est recouvert d’un motif et on l’identifiera immédiatement en passant l’index dessus.

Le M9 est pourvu de deux trappes placées de chaque côté. Il faudra glisser la carte SIM et la carte micro SD dedans avant de la mettre en place. Le port micro USB et la prise casque sont tous les deux placés sur la tranche inférieure. En haut, on va retrouver le capteur infra-rouge.

HTC a placé deux grilles sur la face avant du terminal. Elles dissimulent les hauts-parleurs, la LED de notification et le microphone. L’écran est loin d’occuper toute la surface du téléphone, d’autant qu’il s’accompagne d’une barre noire horizontale sur laquelle est placé le logo de la marque.

De mon point de vue, c’est le seul défaut notable de l’appareil. Le reste frôle la perfection et le HTC One M9 est sans nul doute l’un des plus beaux téléphones qu’il soit possible de trouver à l’heure actuelle.

HTC One M9 : photo 5

Pas de Dual Camera pour le HTC One M9.

HTC One M9 : photo 6

La coque a été taillée dans un seul bloc d’aluminium.

HTC One M9 : photo 7

On retrouve les deux grilles propres à la marque.

Premières Impressions

Ce n’est pas en quelques jours qu’on peut se faire une idée d’un produit et il me faudra sans doute encore quelques semaines avant d’être en mesure de vous donner mon avis.

Esthétiquement parlant, le HTC One M9 n’a rien à envier aux produits concurrents. Je le trouve même plus joli que le S6 et que le S6 Edge. Il est plus imposant qu’un Z3, c’est vrai, mais il a au moins le mérite de bien tenir en main et ses finitions le rendent extrêmement séduisant.

J’ai eu l’occasion de faire tourner quelques jeux dessus. Le Snapdragon 810 a effectivement tendance à chauffer mais les derniers correctifs ont pas mal arrangé les choses. Tant mieux.

Le capteur principal me laisse assez perplexe en revanche. Il s’en sort assez bien mais on est loin de ce que propose le S6 Edge. HTC aurait du faire des efforts sur l’optique et sur son ouverture. La caméra frontale m’a fortement impressionné en revanche. Il faut croire que l’UltraPixel ne s’en sort pas si mal.

Je n’ai pas encore eu le temps de fouiner dans la surcouche, en revanche, alors je ne peux pas vous en dire beaucoup plus sur ce sujet là pour le moment.

Je vais m’arrêter là pour le moment. On termine avec la vidéo de déballage qui va bien.

Mots-clés htchtc one m9vidéo