Prise en main du LG G3s

LG ne prend jamais de vacances et la firme sud-coréenne a ainsi présenté durant l’été une nouvelle déclinaison plus compacte du dernier vaisseau amiral de sa flotte. Le LG G3S, c’est son nom, ressemble évidemment beaucoup à son grand frère, avec une fiche technique moins impressionnante et un prix bien plus doux. Il est d’ailleurs possible qu’il vous fasse de l’oeil et cela tombe assez bien car son constructeur m’a envoyé un exemplaire de son bijou et vous allez pouvoir le découvrir brièvement au travers de cette prise en main.

Une prise en main qui va se concentrer sur l’essentiel, soit sur les spécifications techniques de la bête, sur son design et sur son ergonomie. Ce n’est pas grand chose mais rassurez-vous car un test plus complet sera publié très bientôt, et sans doute dès de la semaine prochaine.

LG G3S : photo 1

Le logo de la marque, toujours présent.

D’ailleurs, si vous avez des questions ou si vous souhaitez que je creuse certains sujets, n’hésitez pas à vous manifester dans les commentaires, à la suite de cet article.

Caractéristiques Techniques

Et on commence tout de suite avec les caractéristiques techniques de la bête, parce qu’il faut bien commencer quelque part et aussi parce que ça va vous permettre de mieux situer l’appareil face à ses concurrents.

Le LG G3S embarque un écran de 5 pouces capable d’afficher une définition de type HD 720p, pour une résolution en 1280×720 et avec une densité de pixels de 296 ppp. Il est propulsé par un processeur Qualcomm Snapdragon 400 composé de quatre coeurs cadencés à 1,2 GHz, avec 1 Go de mémoire vive et 8 Go d’espace de stockage. C’est peu, mais il sera toujours possible de l’étendre par le biais du port pour cartes micro SD embarqué. Attention en revanche car ce dernier ne pourra accepter que des cartes de 32 Go au maximum.

Pour la partie photo, il sera possible de compter sur un capteur BSI de 8 millions de pixels capable de filmer en Full HD 1080p à 30 images par seconde, avec un Flash et, surtout, le fameux Laser Auto Focus introduit avec le G3.

C’est évidemment une très bonne nouvelle pour les photographes en herbe puisque ce dernier permettra au terminal de faire la mise au point en quelques millièmes de seconde, y compris lorsque la lumière ambiante laisse franchement à désirer.

Inutile de préciser qu’une caméra frontale est aussi de la partie, avec une définition de 1,3 million de pixels cette fois.

Le LG G3S pourra se connecter aux réseaux WiFi 802.11 b/g/n et il embarque une puce Bluetooth 4.0 LE avec du NFC et le DLNA. Il a aussi droit à un port infrarouge et la 4G est aussi de la partie. S’ajoute à cela une batterie amovible de 2540 mAh, le tout sous Android 4.4.2 et avec la dernière version de la surcouche maison.

Plutôt compact (137,75 x 69,6 x 10,3 mm), le LG G3S n’excède pas les 134 grammes sur la balance.

Mais son principal atout, finalement, c’est son prix car il est actuellement possible de le trouver pour 349€ sans abonnement, et donc sans subvention opérateur.

LG G3S : photo 3

Le LG G3S vu de trois quarts.

LG G3S : photo 2

Le LG G3S vu de face.

Design & Ergonomie

Sans grande surprise, le LG G3S est très proche du LG G3 et il hérite ainsi des mêmes lignes, dans un boitier nettement plus compact même si les bordures encadrant son écran sont loin d’être aussi minces que celle du dernier fleuron de la gamme.

Au niveau des matériaux utilisés dans sa conception, et bien on retrouve essentiellement du plastique. Avec une texture imitant assez bien le métal brossé. Là encore, il est évidemment très difficile de ne pas penser au dernier vaisseau amiral du constructeur.

Sinon et bien le LG G3S est dépourvu de boutons en façade. On retrouve simplement un haut-parleur au dessus de son écran, et le logo de la marque de l’autre côté. Le port micro USB et la prise casque sont tous les deux regroupés sur la tranche inférieure de l’appareil tandis que le port infra-rouge se trouve à l’exact opposé, et donc sur la bordure supérieure.

Les autres boutons physiques sont tous regroupés à l’arrière de la coque, en enfilade sous le module photo. Une configuration très efficace, certes, mais qui nécessitera tout de même une (courte) période d’adaptation. Sinon, et bien le module photo se trouve en très bonne compagnie et il est ainsi entouré par un Flash LED et par ce fameux autofocus laser évoqué un peu plus haut.

Tout le monde ne sera pas forcément de mon avis mais le G3S est un bel objet.

LG G3S : photo 5

Le module photo du LG G3S, et ses boutons physiques.

LG G3S : photo 4

Le LG G3S vu de dos.

Premières Impressions

Le LG G3S est esthétiquement réussi, c’est un fait, et il ne vous fera pas honte lorsque vous le sortirez en soirée. Je sais que ce n’est pas le plus important, mais pas mal de gens sont désormais sensibles à ce type de critères.

Reste la question de la fiche technique et là, en toute franchise, je me suis assez déçu. Comme je l’explique dans ma vidéo, j’aurais aimé que LG s’inspire de Sony sur ce coup en produisant un vrai LG G3 Mini et en récupérant les mêmes composants. Après tout, ce n’est pas parce qu’on est à la recherche d’un terminal plus compact qu’on doit nécessairement se contenter d’un milieu de gamme, non ?

La question que je me pose, finalement, c’est de savoir si sa fiche technique me permettra de l’utiliser dans de bonnes conditions. Pour répondre à cette question, il faudra attendre mon test complet.

On termine avec la vidéo.