Ce n’est pas encore gagné pour l’iWatch !

L’année 2014 devrait être placée sous la coupe des objets connectés. Apple, pour sa part, ne va évidemment pas rester les bras croisés et la firme devrait ainsi présenter au fil de ces prochains mois sa toute première montre connectée : l’iWatch. Pour le moment, nous ne savons pas grand chose de cette dernière, mais il semblerait en tout cas que tout ne soit pas encore gagné pour elle. Si l’on en croit Digitimes, la firme de Cupertino serait effectivement confrontée à un certain nombre de problèmes sur ses chaines de production, avec des taux de rendement inférieurs à 50%.

Le taux de rendement est un indicateur économique très important, un indicateur qui permet d’avoir une idée très précise de la rentabilité d’une chaine de production. Et d’après les informations dénichées par Digitimes, alors tout ne serait pas rose pour les chaines de production en charge de l’iWatch. Sur cent montres produites, seules cinquante d’entre elles seraient effectivement conformes au cahier des charges de la firme.

Problème production iWatch

L’iWatch vue par Jivaldi.

Toujours selon la même source, c’est le boitier de la montre qui poserait apparemment problème. Apple s’est effectivement appuyé sur une technique de moulage par injection pour le produire : le MIM. Le procédé n’est pas facile à expliquer mais disons juste qu’il s’agit de mélanger du métal avec un liant avant de l’injecter dans un moule. Il ne reste ensuite plus qu’à passer ce dernier au four pour obtenir une magnifique pièce métallique. L’avantage de cette solution, c’est qu’il est possible de créer assez facilement des formes complexes sans se prendre la tête. Son inconvénient, c’est que le procédé peut parfois échouer.

La suite de l’histoire, vous la connaissez déjà. Le bon côté de la chose, c’est que la firme de Cupertino ne serait pas la seule à rencontrer des problèmes avec sa montre connectée. Qualcomm aurait lui aussi beaucoup de mal à produire son dispositif. Rassurant ? Pas vraiment, mais il faudra bien faire avec.

Et précisons, pour finir, que toutes ces informations sont évidemment à prendre avec la plus grande prudence, d’autant que Digitimes n’a pas toujours été une source des plus fiables par le passé.

Mots-clés applewatch