Un adulte sur cinq ferait face à des problèmes psychologiques à la cinquantaine

Une nouvelle étude suggère l’existence d’un problème de détresse psychologique pouvant toucher les personnes dans les environs de la cinquantaine. Les résultats montrent qu’une personne sur cinq serait concernée par ce problème qui peut avoir des causes multiples.

L’étude a été menée sur trois différents groupes de personnes d’origine britannique, notamment des sujets nés en 1946, en 1958 et en 1970. Les données sur ces participants ont été recueillies auprès de la NSHD (National Survey of Health & Development), qui avait pour mission d’étudier la santé et le développement des enfants nés en 1946, de la NCDS (National Child Development Study), étudiant les enfants nés en 1958, et de la BCS70 (British Cohort Study) responsable du suivi des enfants nés en 1970.

Image par Free-Photos de Pixabay
Image par Free-Photos de Pixabay

Selon les informations, les chercheurs ont étudié uniquement le cas des personnes ayant vécu une détresse psychologique entre l’âge de 23 et 69 ans. En tout, plus de 28 000 personnes ont participé aux recherches.

Les résultats de l’étude

Au cours de l’étude, les scientifiques ont défini de manière générale la détresse psychologique, incluant ainsi la dépression et l’anxiété. Les troubles mentaux spécifiques n’ont pas été diagnostiqués ou différenciés.

Selon les résultats, la proportion des cas de détresse psychologique était  la plus élevée aux alentours de la cinquantaine pour les trois groupes. « Dans l’ensemble, après le contrôle des différences entre les cohortes, le profil d’âge de la détresse psychologique a suivi une forme en U inversé à l’âge adulte, les symptômes augmentant du début jusqu’au milieu de l’âge adulte, puis diminuant », ont expliqué les auteurs.

Les résultats indiquent également que les personnes nées en 1970 (génération X) étaient les plus touchées par les problèmes de santé mentale à l’âge adulte.

Les causes probables des problèmes psychologiques

Selon les chercheurs, l’entrée des personnes de la génération X dans le monde du travail à la fin des années 80 et au début des années 90, périodes durant lesquelles le taux de chômage était particulièrement élevé, les a entre autres marquées et aurait pu avoir un effet à long terme sur leur santé mentale au cours de l’âge adulte. De plus, il y avait également les problèmes de logement qui avaient plus touché cette génération que les générations précédentes.

En ce qui concerne les raisons pour lesquelles les problèmes de santé mentale apparaissent généralement vers la cinquantaine, les auteurs n’ont pas pu énumérer les causes exactes. Ils ont toutefois émis quelques hypothèses liées à la vie quotidienne.

Selon eux, la réduction du temps de loisir suite au « pic » de la carrière à la cinquantaine et à l’augmentation des responsabilités figurerait parmi les causes possibles. Il y a aussi les changements dans la structure familiale comme les responsabilités accrues envers les enfants ou envers les parents vieillissants, et dans certains cas, le divorce.

Les auteurs ont indiqué que ces résultats pourraient cependant changer en fonction de l’époque et de l’endroit où l’étude est effectuée, étant donné que les recherches concernaient uniquement des personnes vivant au Royaume-Uni à des périodes spécifiques. Il serait aussi nécessaire d’étudier les divers problèmes mentaux qui pourraient survenir à diverses phases de la vie, par exemple au cours de la vingtaine ou de la quarantaine.

s https://www.sciencealert.com/up-to-1-in-5-adults-faces-mental-health-problems-in-middle-age-study-finds

Mots-clés psychologie