La prochaine révolution de l’IA se prépare avec GPT-5 !

Depuis le lancement de ChatGPT fin 2022, l’intelligence artificielle conversationnelle n’a cessé de faire parler d’elle. Derrière ce chatbot à succès se cache le modèle de langage GPT (Generative Pre-trained Transformer) développé par OpenAI.

GPT-5 d'OpenAI
GPT-5 d’OpenAI

Après GPT-3 en 2020, GPT-4 en 2022 puis GPT-4 Turbo fin 2023, la société américaine plancherait désormais sur la prochaine version majeure de son système d’IA : GPT-5. Nous parlerons donc ici des differentes rumeurs autour de ce futur lancement.

Une sortie prévue pour l’été 2024 ?

Si OpenAI reste très discret sur le calendrier de développement, les rumeurs vont bon train concernant une potentielle sortie de GPT-5 dès l’été 2024. Selon des sources proches du dossier et citées par Business Insider, certaines entreprises clientes auraient déjà pu tester des démos du nouveau modèle. Un dirigeant l’aurait même qualifié de “vraiment bon, voire significativement meilleur” que GPT-4.

On rappelle que Sam Altman, le PDG d’OpenAI, avait initialement démenti tout développement de GPT-5 à court terme. Cela dit, il a récemment confirmé que le modèle était bel et bien en cours d’entraînement. Mais ceci, sans toutefois préciser de date de sortie. Lors d’un podcast avec Bill Gates, le PDG d’OpenAI a néanmoins laissé entendre que GPT-5 représenterait “un bond en avant majeur” par rapport à GPT-4.

Un modèle multimodal plus fiable  

Parmi les principales innovations de GPT-5, nous pouvons nous attendre à une meilleure gestion de la multimodalité. Ainsi, à l’instar de GPT-4, le futur modèle sera capable d’analyser à la fois du texte et des images. Ceci dit, il devrait aussi pouvoir générer du contenu audio et vidéo, une fonctionnalité très attendue selon Sam.

Une autre priorité sera d’améliorer la fiabilité et la cohérence des réponses générées par l’IA. GPT-5 devrait donc être capable de réduire les problèmes d'”hallucinations”. Il s’agit des affirmations erronées parfois produites par les modèles actuels faute de connaissances suffisantes…

A LIRE AUSSI : IA : un pionnier du secteur rejoint la firme Microsoft !

Il faut savoir que le nouveau système bénéficiera aussi d’une capacité de raisonnement et de résolution de problèmes accrue. Il pourra de fait vérifier ses propres réponses en se connectant à des sources de données externes. De quoi l’aider à reconnaître quand il est dans l’incertitude.

Vers plus de personnalisation !

Autre nouveauté très attendue : la possibilité de personnaliser le comportement de l’IA en fonction des besoins et préférences de l’utilisateur. GPT-5 proposera donc différents styles de réponses, ensembles d’hypothèses et approches pour résoudre les problèmes.  

Le modèle sera également capable de s’appuyer sur les données personnelles de l’utilisateur comme ses emails, son calendrier ou ses rendez-vous. Une avancée qui ouvre la voie à des assistants IA véritablement contextualisés.

Un pas de plus vers l’IA générale ?

Au-delà des nouveautés techniques, c’est surtout la puissance brute de GPT-5 qui suscite les attentes. Avec ses capacités décuplées, le modèle pourrait nous rapprocher un peu plus de l’intelligence artificielle générale (AGI). Il serait capable de raisonner comme un être humain.

Sam Altman a d’ailleurs confirmé que l’objectif d’OpenAI était bien d’atteindre l’AGI. Un cap que GPT-5 ne franchira peut-être pas, mais qui se rapprochera à grands pas selon de nombreux experts.  

Si les promesses de GPT-5 se concrétisent, l’IA conversationnelle franchira une nouvelle étape décisive. Reste à voir si OpenAI saura relever les défis techniques, éthiques et réglementaires pour mener à bien ce projet ambitieux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.