iPhone 6 : la production pourrait démarrer dès le second trimestre

Selon toute vraisemblance, l’iPhone 6 devrait être officiellement présenté par Apple à la rentrée prochaine, entre septembre et octobre. Il semblerait cependant que la production soit sur le point de commencer. Si l’on en croit le Commercial Times, Pegatron pourrait ainsi commencer à produire le prochain iPhone, ou les prochains iPhones, dès le second trimestre de l’année, soit dans quelques semaines.

Cette information est évidemment à prendre avec la plus grande prudence, mais Pegatron aurait commencé à recruter de nouveaux ouvriers afin de se préparer à produire l’iPhone 6. On ne sait pas encore combien d’unités sont prévues, mais il faut tout de même rappeler que la Pomme Croquée devrait, cette année encore, lancer pas moins de deux smartphones.

Production iPhone 6

La production de l’iPhone 6 pourrait démarrer dans quelques semaines. Crédits image : Sam Beckett.

L’iPhone 6 est effectivement censés se décliner en deux modèles de taille différente, tous deux dotés d’un écran plus grand que celui du 5s et du 5c. Le premier terminal miserait ainsi sur un écran de 4,7 pouces tandis que le second profiterait d’un écran de 5,5 pouces. Apple souhaiterait effectivement proposer une alternative viable aux terminaux sous Android, et aux phablettes. L’idée, finalement, ce serait de séduire le public le plus large possible pour récupérer des parts de marché. Rien qu’en France et selon l’institut GfK, la croissance de la firme aurait baissé de 2% alors même que le marché, lui, a pris 20% de croissance.

Rappel des dernières rumeurs concernant l’iPhone 6

Puisqu’on en parle, on peut également rappeler que Sonny Dickson a profité du calme du week-end pour publier une liste de spécifications relatives au prochain iPhone. Là encore, les pincettes sont de mise, mais il serait notamment question d’un écran Ultra-Retina offrant une densité de pixels de 389 ppp, d’un processeur A8 cadencé à 2,6 GHz et d’un boitier n’excédant pas les 5,5 millimètres d’épaisseur. Rien que ça.

En toute franchise, ces caractéristiques ne me semblent guère convaincante. Et il y a finalement deux points qui sont assez gênants, c’est l’épaisseur du boitier et la fréquence du processeur. Surtout quand on regarde ce que propose l’iPhone 5s.

En revanche, il y a de fortes chances que l’iPhone 6 mette l’accent sur le “Quantified Self”. Il pourrait même embarquer de nouveaux capteurs afin de lui permettre de mieux comprendre l’environnement dans lequel nous évoluons. L’iWatch, pour sa part, serait davantage centrée sur l’utilisateur et elle pourrait ainsi analyser son sang, son rythme cardiaque, son taux de glycémie et pas mal d’autres bricoles. Les données capturées par le smartphone et par la montre seraient renvoyées directement vers une application spécialement développée pour l’occasion, Healthbook.

Si vous voulez en savoir plus sur cette dernière, je vous invite à aller lire cet article.

Je ne sais pas si toutes ces rumeurs sont fondées. Ceci étant, je ne suis pas certain que l’iPhone 6, ou plutôt les iPhone 6, miseront tout sur leur fiche technique. Comme à son habitude, Apple devrait se concentrer sur leur utilisation, sur leur rôle dans notre vie, et donc sur les services qu’ils nous offriront. Après tout, peu importe qu’un mobile soit pourvu d’un processeur composé de dix coeurs cadencés à 4 GHz, ce n’est pas vraiment ça qui compte au final.

Via