Produire de l’eau potable grâce à l’énergie solaire ?

À l’heure actuelle, des milliards de personnes n’ont pas encore accès à l’eau potable dans le monde. Avec les problèmes liés au réchauffement climatique, la situation n’est pas prête d’être résolue. En effet, l’élévation continue du niveau de la mer et ses répercussions sur les masses d’eau douce pourraient priver encore plus de personnes d’eau potable.

Afin de résoudre ce problème, des chercheurs du Moonshot Factory d’Alphabet ont créé un dispositif capable d’extraire l’eau se trouvant dans l’air en utilisant l’énergie solaire. Les scientifiques pensent pouvoir fournir de l’eau potable à plus d’un milliard de personnes partout dans le monde grâce à ce dispositif révolutionnaire.

Crédits 123RF.com

L’étude concernant le nouveau dispositif est récemment parue dans la revue Nature.

Un milliard de personnes pour profiter du nouveau dispositif

Les auteurs de l’étude ont expliqué dans leur article qu’un mètre carré de surface de collecte d’énergie solaire pouvait produire jusqu’à 5 litres d’eau par jour. Pour obtenir cette quantité, il faudrait cependant que certaines conditions soient remplies, notamment une humidité relative d’au moins 30 %, ainsi qu’un niveau d’ensoleillement et de température suffisant.

Selon les chercheurs, les populations les plus confrontées au problème de manque d’eau potable vivent en Afrique subsaharienne et dans la vallée du Gange, en Inde. Or, ce sont des régions avec un climat tropical où les conditions conviennent parfaitement à l’utilisation du dispositif.

D’autre part, les scientifiques ont essayé d’extraire les données météorologiques moyennes des zones les plus touchées par l’insuffisance d’eau. Ils les ont ensuite croisées avec les statistiques démographiques pour connaître la potentialité de l’utilisation de leur nouvel équipement. Les résultats de l’étude ont indiqué qu’environ un milliard de personnes n’ayant pas accès à l’eau potable vivent dans les endroits où le climat est propice à l’utilisation du dispositif solaire.

Un dispositif à moindre coût

Cela fait maintenant 3 ans que les chercheurs continuent d’améliorer leur appareil. Ce dernier est constitué de pièces formées sous vide et devrait pouvoir générer de l’eau à un prix de 10 cents par litre. Selon les scientifiques, le prix a été conçu pour convenir aux personnes qui ne gagnent qu’entre 2 et 8 dollars par jour.

Cependant, pour que tout le monde puisse avoir la possibilité d’utiliser le dispositif et d’améliorer le prototype actuel, l’équipe a mis sa création en libre accès. Le but est de développer des techniques de fabrication moins coûteuses pour les matériaux absorbants. Ils espèrent ainsi réduire le coût du dispositif à 1 cent par litre à l’avenir.

Le principal objectif des chercheurs est de concevoir un dispositif qui pourrait générer de l’eau dans tous les types de climats, même dans les environnements secs avec un faible taux d’humidité. D’un autre côté, ils souhaitent également que le coût de l’équipement soit quasi nul pour qu’il soit accessible à tous.