Project Alloy : un nouveau casque à réalité virtuelle, par Intel cette fois

Intel occupe une place de choix sur le secteur des processeurs mais il n’a visiblement pas l’intention de se reposer sur ses acquis et il a ainsi profité de l’IDF 2016 pour lever le voile sur un nouvel appareil assez étonnant : le Project Alloy. Un appareil qui vient se positionner sur le segment des casques à réalité virtuelle autonomes. Il n’aura effectivement pas besoin d’un ordinateur pour fonctionner.

Le prototype exhibé sur la scène de l’IDF 2016 était assez massif et il se composait ainsi d’une visière à la fois large et profonde mais aussi d’un arceau en plastique épais muni d’un boitier assez imposant placé à l’arrière.

Intel Project Alloy

Intel a aussi développé un casque à réalité virtuelle.

En ira-t-il de même pour le modèle final ? C’est probable mais il faudra attendre encore quelques mois avant de s’en assurer.

Intel a aussi son casque à réalité virtuelle

Une chose est sûre en tout cas, le Project Alloy sera fatalement plus envahissant que l’Oculus Rift ou le HTC Vive, et ce pour une raison assez évidente : l’appareil intègre toute l’électronique nécessaire à son fonctionnement.

Contrairement aux deux casques cités plus haut, l’appareil présenté par Intel sera en effet totalement autonome et il n’aura pas besoin d’être physiquement relié à un ordinateur pour fonctionner. Le système embarque ainsi un processeur, des écrans, de la mémoire, de l’espace de stockage, une batterie et même des caméras RealSense.

Il n’aura d’ailleurs pas besoin de s’appuyer sur des capteurs pour déterminer la position de la tête de l’utilisateur.

Alors bien sûr, le Project Alloy ne sera pas aussi puissant que ses concurrents mais cela ne l’empêche pas de disposer de solides atouts.

La réalité mixte, pour combiner réalité virtuelle et réalité augmentée

Pour commencer, il ne se limite pas à la réalité virtuelle. Intel a en effet opté pour un système fusionnant la réalité virtuelle et la réalité augmentée afin de former… une « réalité mixte ».

Le casque sera donc capable d’intégrer des éléments réels aux scènes virtuelles affichées sur les écrans placés devant nos yeux. Cela veut aussi dire qu’il pourra « voir » et « afficher » nos membres sans accessoires supplémentaires.

Attention cependant car le Project Alloy ne sera pas commercialisé tel quel. En réalité, il s’agit davantage d’un modèle de référence montrant les possibilités offertes par les technologies Intel. Le fondeur compte en effet ouvrir sa plateforme matérielle et fournir des API aux fabricants et aux constructeurs souhaitant élaborer leurs propres produits.

Microsoft a d’ailleurs répondu présent et la firme de Redmond a profité de l’IDF 2016 pour annoncer qu’elle collaborait avec Intel afin d’optimiser ses propres contenus pour ce casque.

Mots-clés intel