Project Blue Book va avoir droit à une seconde saison, pour le plus grand bonheur des ufologues

C’est confirmé, la série dramatique télévisée à succès intitulée « Project Blue Book » revient sur The History Channel avec une seconde saison.

De nouveaux épisodes illustrant diverses enquêtes sont au rendez-vous. Rappelons que l’année 2019 a vu apparaître la première saison, comprenant dix épisodes, diffusée sur la même chaîne entre janvier et mars. La série porte le même nom que le projet d’investigation de l’armée américaine.

Crédits Pixabay

Le docudrame, inspiré d’histoires réelles relatives aux enquêtes réalisées par l’armée de l’air américaine sur les OVNIs (Objets Volants Non Identifiés), a fait le bonheur des ufologues. D’après David O’Leary, le créateur et producteur exécutif de la série, le projet comprend plus de 12 000 dossiers concernant des rapports d’observations d’OVNI.

Parmi les 12 000 affaires, plus de 700 n’ont pas encore été résolues. David O’Leary, qui a consacré une grande partie de sa vie à l’ufologie, a confié être persuadé que le « phénomène d’OVNI » existe réellement.

Bientôt une troisième saison ?

Parmi les enquêtes menées par l’armée américaine dans le cadre du projet, il y a des histoires célèbres comme l’incident de Roswell. L’affaire concerne la prétendue écrasement au sol d’un OVNI. Elles incluent également les mythes conspirationnistes sur les extraterrestres associés à la Zone 51 du Nevada.

La sortie de la Saison 3 n’a pas encore été confirmée. Toutefois, le producteur exécutif de la série a laissé entendre que l’aventure ne devrait pas encore être terminée, notamment en raison de l’existence des cas non résolus. « Nous avons beaucoup de nouvelles idées et de nouveaux domaines à explorer », a-t-il déclaré.

En outre, il a souligné que l’équipe s’efforce de faire en sorte que les types d’enquêtes présentées dans les épisodes ne soient pas redondants. Ainsi, les fans ont droit à des histoires diversifiées, allant de gens qui ont eu l’impression d’établir des liens télépathiques avec des extraterrestres à une famille qui a rapporté une invasion de domicile des êtres non terriens.

Étudier les OVNIS pour répondre au paradoxe de Fermi

Pour le réalisateur, le fait que les scientifiques aient réussi à démystifier la plupart des prétendues observations n’exclut pas l’existence réelle des OVNIs. De plus, il n’est pas tout à fait convaincu que leur existence n’est pas nécessairement liée à des extraterrestres qui traversent l’espace aérien de la Terre.

« Pour moi, les OVNIs ont été une obsession de toute une vie », a-t-il déclaré. « J’ai toujours été fasciné par la question « Sommes-nous seuls dans l’univers ? » Et je n’ai jamais pensé que l’on pouvait répondre honnêtement à cette question sans examiner la question des OVNIs ».