Project Olympus, ou quand une boîte texane prévoit d’imprimer des bâtiments sur la Lune

La NASA est bien décidée à ramener les astronautes américains sur la Lune. Sous les ordres de Donald Trump, l’agence spatiale américaine prévoit d’envoyer une mission habitée sur le satellite naturel de la Terre à l’horizon 2024, dans le cadre du programme Artemis.

La NASA prépare activement cette mission et souhaite s’entourer des meilleures entreprises qui pourraient l’aider dans la concrétisation de ses projets. Au début du mois d’octobre 2020, on a appris que l’agence spatiale a passé un accord avec la société texane ICON pour la construction de bases lunaires à partir des techniques d’impression 3D.

Crédits Pixabay

ICON, qui est une référence dans les technologies de construction avancées, a obtenu un financement pour commencer un travail de recherche et développement allant dans ce sens.

ICON vous présente le Project Olympus

La firme texane a passé un contrat SBIR (Small Business Innovation Research) avec la NASA pour la concrétisation de ce projet, baptisé « Project Olympus. » D’après les estimations du Austin Business Journal, cet accord qui s’étendra sur quatre ans vaudrait environ 14,55 millions de dollars.

ICON prévoit de créer une unité entièrement dédiée à la réalisation des projets spatiaux. Le Project Olympus est très important pour la NASA qui espère créer une base permanente sur la Lune après la réussite du programme Artemis. L’agence spatiale souhaite profiter des connaissances d’ICON en termes de techniques d’impression 3D pour développer des bâtiments à partir des éléments disponibles sur la Lune.

À lire aussi : La Terre serait sur le point de capturer une mini lune

Un projet qui résoudra les problèmes d’habitation sur Terre

Jason Ballard, le co-fondateur et PDG d’ICON, estime que ce projet sera bénéfique pour son entreprise, mais surtout pour la science et l’humanité :

« Construire le premier habitat de l’humanité sur une autre planète sera le projet de construction le plus ambitieux de l’humanité. Il fera avancer la science, l’ingénierie, la technologie et l’architecture vers de nouveaux sommets. »

Il a poursuivi en expliquant que le Project Olympus permettra de résoudre plusieurs problèmes auxquels nous faisons actuellement sur Terre.

« L’investissement de la NASA dans des technologies spatiales peut contribuer à faire progresser l’avenir de l’humanité, mais aussi à résoudre des problèmes très réels et délicats auxquels nous sommes confrontés sur Terre. Nous sommes honorés de commencer notre recherche et développement sur le Project Olympus d’ICON et le système de construction Olympus », a-t-il déclaré.

ICON travaillera aux côtés de deux cabinets d’architecture, à savoir BIG-Bjarke Ingels et SEArch+.

À lire aussi : La Chine est en train de construire la fusée qui ira sur la Lune

Mots-clés lune