Projet RAVE : Une carte de 451.783 étoiles de notre Voie Lactée désormais disponible

Les chercheurs du projet RAVE (Radial Velocity Experiment), sous la direction du Dr Matthias Steinmetz, astronome à l’Institut Leibniz d’astrophysique de Potsdam, ont récemment mis au point, une carte présentant 451.783 étoiles de notre Voie Lactée.

Cette dernière a été établie grâce à des examens minutieux portant sur le spectre et la vitesse radiale (le mouvement dans le sens de la vision de l’observateur) de chacun de ces astres, selon le Dr Steinmetz.

L'espace, ou plutôt la Voie lactée

Crédit Pixabay

Autre précision, les données – on en est maintenant à la sixième vague – qui ont servi à la construction de cette carte stellaire, ont été comparées avec les observations de la mission Gaia de l’ESA. Une mission dont le but est de déterminer la distance, le mouvement et la position des étoiles. On peut donc dire que cette cartographie est très précise et détaillée.

Cette carte est le fruit de 15 printemps de travaux acharnés

Le succès de la création de cette carte des étoiles de notre Voie Lactée est en partie dû à la fonction de spectrographie multi-objets de l’UKST (UK Schmidt Telescope). Afin d’en arriver là, les observations de ces étoiles ont, en effet, été réalisées grâce au concours du télescope britannique UKST, qui se trouve à l’Observatoire de Siding Spring (Australie), et administré par l’Observatoire anglo-australien.

Selon Steinmetz et ses collègues, l’étude spectroscopique a permis de décomposer la lumière émise par les étoiles, et l’examen de ces spectres leur a permis de connaître la vitesse radiale de chacune d’elles. Pour mettre cette carte de notre Voie Lactée au point, Steinmetz et son équipe ont ainsi observé et étudié les spectres de 451.783 étoiles.

Le Dr Steinmetz ne manque pas de partager sa joie face à l’aboutissement de ce projet, fruit d’une quinzaine d’années de dur labeur.

À lire aussi : On a trouvé 4 objets en forme d’anneau dans la Voie lactée

D’autres informations maintenant disponibles grâce au projet RAVE

Selon le Dr Matthias Steinmetz, les données obtenues grâce au projet RAVE ont également permis de collecter de nouvelles informations, sur les étoiles de notre Voie Lactée. Des paramètres importants tels que la structure chimique et la composition, la température, ou encore la gravité de ces étoiles.

Et comme le souligne le Dr Steinmetz, la publication finale des données du projet RAVE fait partie des toutes premières études systématiques d’archéologie galactique spectroscopique. Grâce à ce projet, nous en savons donc nettement plus sur la Voie Lactée, et maintenant, on a même une carte des étoiles, à proprement parler.

Pour en savoir plus sur le projet RAVE, c’est ici.

À lire aussi : Il y a une drôle de lueur rouge au centre de la Voie lactée