Protection de l’environnement, la Chine continue le chantier

Bien que la Chine ait toujours été connue comme étant le premier pays importateur de déchets au monde, il semble que la donne vient désormais de changer. Effectivement, le gouvernement chinois a exprimé son intention de limiter l’impact négatif des déchets dans son pays. Pour cela, il souhaite mettre en place une mesure d’interdiction d’importation des déchets venant non seulement d’Europe, mais aussi des États-Unis.

Les déchets prennent énormément de place. C’est pourquoi les entreprises de certains pays choisissent de les exporter dans des pays d’Asie ou d’Afrique.

Pollution

La Chine figure en tête de liste parmi ces pays importateurs de déchets. Cela va cependant changer, car l’Empire du Milieu a décidé de faire le tri quant aux déchets pouvant pénétrer sa frontière.

La Chine ne veut plus être la poubelle des pays riches

La décision que la Chine a notifiée à l’OMC fait d’ailleurs mention de la liste de tous les déchets qu’elle n’accepte désormais plus. Tout ce que l’on peut dire, c’est que la liste est longue.

C’est à la mi-juillet 2017 que la Chine a informé l’Organisation Mondiale du Commerce de sa décision de ne plus recevoir les déchets textiles, plastiques, solides, papiers ou mal triés.

Cette interdiction devrait être opérationnelle dès le début de l’année 2018.

Ce sont les États-Unis qui risquent de se trouver en difficulté par rapport à cette nouvelle position de la Chine du fait que les USA occupent actuellement le premier rang d’exportateur de déchets polluants au monde.

L’argument de la protection environnementale

Cette nouvelle résolution de la Chine a été motivée par l’impact sérieusement négatif des détritus sur le territoire chinois, comme l’a expliqué le ministère de l’Environnement du pays. À partir de cette constatation, la Chine souhaite trier les déchets franchissant son territoire de manière à ce que seuls les déchets conditionnés et triés correctement puissent être déversés sur le continent.

Avec cette mesure, le pays compte bien booster le domaine du recyclage tout en protégeant mieux son environnement. Cette mesure de protection de l’environnement prise pourrait entraîner l’engorgement des déchets dans plusieurs pays. Certains analystes voient un stratagème économique à travers cette décision.

Depuis quelques années, la Chine est de plus en plus soucieuse de l’environnement. Cela se reflète par les initiatives visant à réduire l’usage d’énergie fossile. Le tri des déchets est donc une suite logique des événements en prenant en compte cet élément.

Mots-clés chineécologie