La fin du monde approche, protégez donc vos données !

Le 21 décembre prochain, nous allons tous mourir. C’est évidemment très regrettable, d’autant plus que nous ne connaissons pas encore le nom du Docteur, mais c’est comme ça et il va falloir s’y préparer. Or justement, figurez-vous qu’un nouveau service très prometteur vient d’ouvrir ses portes, un service qui va vous permettre de protéger vos données de la fin du monde afin qu’elles vous survivent et qu’elles puissent guider les générations futures, ou bien l’espèce qui nous remplacera. Son nom ? NumericArk, et on peut dire qu’il porte plutôt bien son nom puisqu’il se présente effectivement comme… une arche numérique. Classe, mais notez tout-de-même qu’il n’y aura pas de place pour tout le monde…

Je sais ce que vous vous demandez… Comment cette société peut-elle promettre que nos données seront toujours à l’abri, y compris en cas de fin du monde ? Une question très pertinente, évidemment, et l’explication est en fait assez simple. Si NumericArk pourra stocker nos données sur plusieurs sites, et donc dans différents pays, elle en gardera une copie dans un centre de données situé à… Bugarach.

La fin du monde approche, protégez donc vos données !

Ce nom vous est peut-être inconnu, mais il faut savoir que cette commune française (cocorico) est en réalité considérée comme un refuge et même comme le coin le plus sûr de toute la planète ! Fantastique, évidemment, mais sachez tout-de-même que ce n’est qu’une théorie. En réalité, il n’y a rien, vraiment rien, qui prouve que cette commune pourra réellement s’en tirer si l’apocalypse venait à se déchainer sur l’humanité. Inutile donc de vous précipiter sur airbnb pour tenter de louer une chambre de bonne pour la fin du mois. D’autant plus que ces dernières sont franchement hors de prix.

Ce qui n’empêche pas NumericArk d’essayer d’exploiter le filon. Plus concrètement, donc, le service propose de garder une copie de vos données dans différents coffres forts. Plusieurs programmes sont évidemment proposés (variant suivant le nombre de sites et selon la durée de la sauvegarde) mais il faut quand même savoir que chaque méga-octet vous sera facturé… 1$ ! Autrement dir, si vous comptez mettre toutes les vidéos que vous avez tournées sur les camps nudistes que vous fréquentez chaque année durant l’été, il vaudra mieux prévoir un budget très conséquent.

C’est dommage, d’ailleurs, parce que j’aurais bien casé l’intégrale des Walking Dead, juste pour pouvoir les regarder tranquillement une fois que vous serez tous morts.

Mots-clés funinsoliteweb