Proterra : 1770 km d’autonomie pour le Catalyst E2 Max

Proterra vient de battre le record du monde d’autonomie atteint par un véhicule électrique. L’entreprise californienne a en effet réussi à construire un bus électrique qui affiche une autonomie de 1770 km en étant chargé une seule fois. Ce bus électrique dénommé « Catalyst E2 Max » a battu l’ancien record du monde établi en 2011, qui était de 1631 km.

Ce véhicule est doté d’une batterie de 660 kWh et peut transporter quarante personnes. Sa vitesse maximale est de 105 km/h. Cerise sur le gâteau, le Catalyst E2 Max prend seulement un peu plus d’une heure pour se recharger complètement.

Proterra

Si au départ, les véhicules électriques étaient réservés aux particuliers, l’arrivée de ce nouveau bus va révolutionner les transports en commun.

Un concurrent de taille

Les constructeurs comme Tesla ou Chevrolet ont du souci à se faire face au Catalyst E2 Max. Les modèles de bus électriques de Tesla n’affichent que 540 km d’autonomie. Ceux de Chevrolet quant à eux ont une autonomie de seulement 383 km. Devant le véhicule de Proterra, la comparaison n’a même pas lieu d’être, car le Catalyste E2 Max bat tous les records.

Proterra a été rachetée en 2011 par General Motors. Durant ces dernières années, la société californienne n’a cessé de travailler sur la conception de bus électriques plus performants et on peut dire que ces efforts ont payé.

Ce record atteint par le Catalyste E2 Max fait reculer l’Europe sur le marché des bus autonomes.

Une éventuelle commercialisation

Pour l’instant, Proterra reste encore silencieux sur la commercialisation de ce nouveau bus électrique. La société n’a pas non plus mentionné une date de mise en circulation. Grâce au nouveau véhicule de ce constructeur américain, le transport en commun électrique devient une réalité envisageable.

Le Catalyst E2 Max permettra de parfaire la transition énergétique. Même si la commercialisation de ce bus est encore incertaine, cela représente d’ores et déjà une avancée remarquable pour migrer pas à pas vers l’utilisation des énergies renouvelables.

De leur côté, les autres constructeurs redoubleront surement d’efforts pour concurrencer ce nouveau véhicule. Cela ne passera pas nécessairement sur l’autonomie, mais sur d’autres technologies qui comptent pour les utilisateurs.