Proxima Centauri n’a pas encore révélé tous ses secrets

Proxima Centauri est l’étoile la plus proche du Soleil. Les nouvelles observations des astronomes ont révélé que deux anneaux de poussières cosmiques froides entourent cette étoile. En d’autres termes, elle présenterait un système planétaire plus complexe que les scientifiques ont initialement décrit.

Proxima Centauri se trouve à une distance de 4,25 années-lumière du Soleil. L’année dernière, elle avait attiré l’attention suite à la découverte de la planète Proxima b dans sa zone habitable. Cette planète est de type rocheux comme la Terre.

Espace

Les révélations sur cette étoile ne cessent de surprendre les scientifiques. Récemment, une campagne d’observation effectuée au Chili a révélé la présence de deux ceintures de poussières autour de Proxima Centauri.

Des ceintures de poussières extrêmement froides

Ces ceintures de poussières sont constituées à la fois de glace et de débris rocheux. Leur température est estimée à -230°C. On peut comparer cette froideur avec la ceinture glacée de Kuiper présente au sein de notre système solaire. Cette découverte amène à penser que plusieurs planètes se situeraient non loin de cette étoile.

Les ceintures de poussière cosmique sont à l’origine des restes de disques d’accrétion de matière. Ces disques tourbillonnent autour de l’étoile jusqu’à former des astéroïdes ou des planètes.

Cette formation est due au phénomène gravitationnel. Les chercheurs ont publié les résultats de leur étude dans la revue The Astrophysical Journal Letters.

Plusieurs planètes entourent Proxima Centauri

Les scientifiques déclarent que la première ceinture se trouve à des millions de kilomètres de Proxima Centauri alors que la seconde se trouverait à une distance deux fois plus éloignée que la première ceinture. Les particules composant cette seconde ceinture ont une température de -260°C. Autre observation, ces ceintures se situent loin de l’orbite de la planète Proxima b.

L’auteur principal de l’étude, Guillem Anglada pense ainsi que Proxima Centauri est entouré par de nombreuses planètes. Ce seraient donc les interactions gravitationnelles complexes de ce système planétaire qui engendreraient ces ceintures de poussière.

Pour le moment, seule la planète Proxima b a été référencée. D’autres recherches et observations seront nécessaires pour confirmer la présence de planètes supplémentaires et savoir en outre si Proxima b est habité ou, à défaut, remplit les conditions d’habitabilité.

Mots-clés astronomieespace