PlayStation 5 : un développeur emballé par la qualité des textures possibles

Le développeur de Martha is Dead, un thriller à la première personne prévu notamment sur PlaySTation 5, apparaît réjoui des capacités visuelles offertes par cette dernière. LKA dit ainsi être parvenu à obtenir des textures « pleinement détaillées » même quand la résolution affichée est du 4K.

Pour l’heure, la PS5 ne fait principalement parler d’elle que pour ses capacités techniques. LKA est un studio de développement indépendant italien qui a déjà pu tâter de la machine. La PlayStation 5 est ainsi l’une des plats-formes qui accueilleront son prochain titre, Martha is Dead, un thriller psychologique à la première personnes.

Le logo de la PS5 en blanc

Le logo de la PS5 en blanc

VGC rappelle que la PS5 pourra afficher du 8K et qu’un certain nombre de titres ne délivreront vraisemblablement pas cette résolution de manière native. Malgré tout, dans la dernière édition en date du PlayStation Magazine britannique, le directeur du studio Luca Dalcò n’a pas tari d’éloges sur les possibilités visuelles de la console.

PS5 : le développeur LKA prévoit des textures « entièrement détaillées » dans des résolutions élevées

Dans des propos rapportés par le site PlayStation Universe, Luca Dalcò dit ainsi avoir d’ores et déjà obtenu des résultats emballants avec la prochaine machine de salon de Sony.

« Les spécifications de la PS5 sont incroyablement intéressantes – en particulier pour nous au niveau de la puissance graphique supplémentaire et de l’inclusion d’une architecture de ray-tracing. Notre studio a fait beaucoup de chemin en quatre ans et Martha Is Dead s’efforcera d’atteindre le photoréalisme. Nous sommes impatients de voir arriver le matériel de nouvelle génération qui nous permettra de faire partager notre vision aux joueurs.

Nous avons beaucoup travaillé afin d’utiliser les textures à la plus haute résolution possible également sur PS4; néanmoins, la PS5 nous permettra d’utiliser une incroyable densité Texel, jusqu’à 4096px/m – ce qui signifie que le visuel sera entièrement détaillé également dans des résolutions plus élevées. C’est l’une des avancées les plus importantes en matière de capacité visuelle que nous attendions. »

De son côté, le ponte de Polyphony Digital Kazunori Yamauchi (Gran Turismo) s’était précédemment mis en retrait de cet intérêt pour des résolutions toujours plus grandes, en indiquant être davantage attiré par une augmentation de la fréquence d’affichage à 120 voire 240 images par seconde.

Mots-clés playstation 5sony