Psychoville, une série de barges

On continue sur nos séries avec Psychoville, une série télévisée vraiment particulière, ce qui s’explique sans doute par le fait qu’elle nous vient tout droit de Grande-Bretagne. Faut dire ce qui est, nos cousins ont le chic pour innover et c’est justement ce qu’ils ont fait avec cette création qui met en scène des personnages… hem… franchement fêlés dans une ville complètement barrées. Forcément, ça risque de ne pas plaire à tout le monde, hein… Et vaudra mieux s’armer de son humour et de son second degré pour y survivre.

[youtube tF6FdmLUdmM nolink]

Alors avant de commencer, il faut préciser que Psychoville n’est pas toute jeune puisque le premier épisode date déjà de juin 2009. Oui, d’un certain sens, le temps passe très vite… Cela dit, venant tout juste de la découvrir, j’avais quand même envie de vous en parler. Surtout qu’elle est vraiment délirante et que je vous avoue que je ne sais pas vraiment quoi en penser.

Psychoville met en scène 5 personnages très particuliers, chacun vivant dans une ville différente. On a David, un tueur en série qui a oublié de grandir et qui vit toujours chez sa mère. Passionné par les tueurs en série (il apprend leur histoire par coeur), il a tendance à être un peu trop obsédé par le sang. Ensuite, on a M. Jelly, un clown qui a une main en moins et qui en veut à la terre entière. Précisons qu’il se balade aussi très souvent avec un sac rempli de crochets divers et variés. Ensuite, on a Oscar Lomax, un milliardaire aveugle qui voue un culte aux… peluches… et qui déteste le monde, ainsi que Joy Aston, une sage-femme complètement barge qui traite sa poupée comme un vrai enfant. Enfin, pour finir, on a aussi Robert, un acteur nain qui a tendance à user de télékinésie quand il se fâche et qui a un gros problème avec les femmes.

L’histoire commence lorsque ces personnages complètement barrés reçoivent une étrange lettre d’un corbeau sur laquelle on trouve une seule et unique phrase : “Je sais ce que vous avez fait”. Forcément, ça va les faire craquer encore un peu plus, hein…

D’une manière générale, Psychoville est vraiment une série de qualité. Les décors sont jolis, très travaillés et il en va de même pour les acteurs, auxquels on finit par s’attacher. Cela dit, vu que je n’en suis encore qu’aux premiers épisodes, j’avoue ne pas avoir le recul nécessaire pour juger de sa qualité. Ce qui est certain, en tout cas, c’est qu’elle ne me laisse pas indifférent. Du coup, si vous la connaissez déjà, ce serait bien de me dire ce que vous en pensez.