Bientôt de la publicité Burger King dans vos rêves ?

Les grandes entreprises ont fait des publicités les fers de lance de leurs stratégies marketing. Que ce soit à la télé, à l’arrêt de bus, sur la toile, et presque partout où nous posons les yeux, notre quotidien est rempli de réclames. Et maintenant, les grandes firmes veulent aussi introduire leurs annonces dans nos rêves.

Selon un article récemment publié dans Science Magazine, des sociétés telles que Coors ou encore Burger King, sont en train d’étudier les meilleurs moyens d’y parvenir. D’ailleurs, Coors a entamé les premiers pas pour concrétiser cette folle idée. Des démarches que les experts du sommeil voient d’un très mauvais œil.

Une femme en train de dormir
Crédits Pixabay

Ces scientifiques soulignent que l’idée en elle-même déjà assez effrayante. Mais si les démarches aboutissent, cela ouvrira la porte à une ère publicitaire particulièrement intrusive, avec des pubs omniprésentes, nous influençant en permanence.

Les publicités veulent maintenant s’inviter dans nos songes

Pour y arriver, ces multinationales se servent d’une méthode appelée incubation de rêves ciblée. Selon les informations, Coors, la multinationale mondialement connue pour ses différentes références de bière, a déjà mené une petite expérience pour peaufiner cette technique de marketing intrusive. Cela a commencé quelques jours après le Super Bowl.

Pour réaliser cette expérience, Coors a fait appel à un expert du sommeil qui a conçu une vidéo capable d’influencer les songes. La vidéo inclut des images de produits de Coors, avec des bruits de cascades apaisantes en guise de sonorités de fond. Afin d’introduire cette publicité dans les rêves de nombreux volontaires, Coors les a invités ces derniers à la visionner avant de se mettre au lit.

Pour attirer le plus de participants possible, Coors n’a pas hésité à offrir un pack de 12 mousseuses aux cobayes qui ont partagé le lien de cette vidéo.

Nous avançons vers une ère publicitaire vraiment inquiétante

Face à cette méthode publicitaire, 40 spécialistes du sommeil ont décidé de s’unir et de lancer l’alerte. Ces scientifiques soulignent que les grandes entreprises ne devraient pas avoir le droit de s’incruster jusque dans nos rêves, à de simples fins commerciales. De plus, les produits que Coors vend peuvent engendrer une addiction.

Ainsi, les grandes entreprises veulent même s’emparer de nos songes afin de faire plus de bénéfices. Heureusement, jusqu’à présent, elles ne peuvent le faire sans notre participation active. Toutefois, selon les experts, au rythme auquel la technologie évolue, des techniques passives pourraient changer la donne.

Par exemple, l’usage de haut-parleurs intelligents capables de diffuser continuellement des publicités et de nous influencer, sans que nous nous en doutions. Les publicitaires pourront alors s’incruster dans notre cerveau sans avoir besoin de notre participation active. Et c’est ce que les chercheurs redoutent aussi.

Mots-clés publicitéssommeil