Puzzlebox Orbit : un hélicoptère contrôlé par la pensée

L’esprit est plus fort que tout. L’esprit est plus rapide que tout. L’esprit est plus précis que tout. C’est en partant de ce constat que Puzzlebox – une société basée à San Francisco – a eu l’idée de créer une technologie spécifique et permettant à n’importe qui de contrôler des drones par la pensée. Incroyable ? Complètement, mais sachez tout-de-même que leur projet est bien avancé. Preuve en est, ce dernier se trouve actuellement sur KickStarter et il est déjà parvenu à remplir les objectifs imposés par la boite. Puzzlebox Orbit, c’est le nom de ce projet, a donc toutes les chances de finir par voir le jour ! La vidéo est bien évidemment dans la suite.

L’avenir vient tout juste de frapper à notre porte et nul doute que nous serons très nombreux à ouvrir grand les bras pour la serrer fort fort contre nous. Et c’est bien normal puisque n’importe quel Geek qui se respecte a au moins une fois dans sa vie rêvé de ce genre de technologies. Le contrôle par la pensée, c’est évidemment très séduisant et on comprend donc pourquoi le projet de Puzzlebox a rapidement rencontré le succès. Sur les 10.000$ dont ils avaient besoin pour financer leur projet, nos bidouilleurs sont déjà parvenus à amasser plus de 35.000$ et ce n’est sans doute pas fini puisqu’il leur reste encore 12 jours pour trouver des fonds.

Puzzlebox Orbit : un hélicoptère contrôlé par la pensée

Mais la question que vous devez vous poser, c’est de savoir comment ça fonctionne, non ? Et bien le Puzzlebox Orbit repose en réalité sur plusieurs appareils. Pour commencer, nous avons le drone. Un drone qui s’impose comme un hélicoptère protégé par une sphère en métal, une sphère qui le protègera bien évidemment des chocs. Un peu plus loin, nous avons aussi une base d’accueil pyramidale qui nous permettra justement de contrôler notre drone par la pensée. Enfin, nous avons le troisième dispositif qui ressemble par mal au Project Glass de Google, un dispositif qui va bien évidemment se charger de transmettre nos ordres à la base d’accueil.

Inutile de préciser qu’un tel dispositif ne se domestiquera pas en quelques jours. En réalité, pour contrôler correctement le drone, il faudra beaucoup d’entrainement. Et même avec ça, il ne faut pas perdre de vue que nous n’en sommes finalement qu’aux prémices. Ceci étant dit, quand on voit la vidéo qui suit et quand on voit ce qu’il est possible de faire avec les technologies d’aujourd’hui, on se dit qu’on risque d’avoir de chouettes surprises d’ici quelques années.



Mots-clés vidéo