Un quadricoptère à taille humaine va transporter un passager dès cette année

Les drones sont de plus en plus présents dans notre quotidien et ils se sont notamment démocratisés ces dernières années dans le domaine des loisirs. Si nous en parlons aujourd’hui, c’est que l’on vient de franchir un nouveau cap car désormais un drone pourra transporter un passager, et ce drone répond au nom de EHang 184.

Le EHang 184, n’est pas un drone comme on se l’imagine. C’est un quadricoptère et il s’inspire très fortement de ses cousins puisqu’il est construit par l’entreprise chinoise EHang spécialisée dans les drones de plus petite taille, entreprise qui a présenté son modèle 184 lors du dernier CES.

Quadricoptère

le EHang 184 pourra transporter des passagers avant la fin de l’année

Si le EHang 184 est sur le devant de la scène aujourd’hui c’est parce que ce quadricoptère va bientôt pouvoir transporter un passager lors d’un vol au dessus de Nevada

Vos papiers sont en règle, vous pouvez décoller

En effet ce petit quadricoptère a reçu très récemment les autorisations de l’Institut du Nevada pour les systèmes autonomes (NIAS) ainsi que du Bureau du Gouverneur dédié au développement économique (GOED) pour décoller en vol expérimental dans l’espace aérien du Nevada avant la fin de cette année, une première.

Le drone aux caractéristiques proches de ses congénères de plus petit gabarit peut voler à près de 100 km/h, à une altitude de 500 mètres pendant environ 20 minutes. Et comme les autres drones il n’embarque pas de système de commandes à bord, le pilotage étant totalement automatisé via l’ordinateur de bord, seule une tablette tactile permettra à l’unique passager de l’EHang 184 de programmer sa destination.

Un vol sous contrôle

Ce vol expérimental d’un nouveau genre ne sera pas laissé sans surveillance puisqu’il sera effectué sous le contrôle de la FAA, la Federal Aviation Authority qui veillera à ce que tout se passe comme prévu.

Notons qu’au mois de mai dernier l’EHang 184 avait reçu l’autorisation de convoyer des organes artificiels, en partenariat avec Lung Biotechnology. Il est d’ailleurs prévu que l’entreprise se porte acquéreur de 1000 quadricoptères EHang, dans le cadre d’un programme nommé Manufactured Organ Transport Helicopter.

Crédit photo : nbcnews.com