Quake Live en Open Bêta, c’est maintenant !

Oui enfin dans la journée, pour être un peu plus exact. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Quake Live reprend tout ce qui a fait le succès de la série : des combats, du sang et beaucoup de violence. Seul différence avec les opus différents, celui-ci est totalement gratuit et jouable directement depuis votre navigateur. Comme quoi, ça va finalement être une bonne semaine.

Quake Live : le site officiel

Quake Live : une première capture du jeu

Alors le truc marrant, avec Quake Live, c’est qu’on en parle depuis 2007. Basé sur la version multijoueur de Quake III, il présente deux avantages indéniables : d’une, il est jouable directement dans le navigateur, ce qui vous évitera d’avoir à l’installer et de deux, il est complètement gratuit, ce qui est tout simplement « super top fun cool » parce que nous sommes tous très radins et que c’est toujours un peu galère de jouer en multijoueur à un jeu piraté.

De ce qu’on en sait (mais qui n’est toutefois pas très sûr puisqu’on n’a pas encore vu tourner la bête), Quake Live proposera une vingtaine de cartes et 4 modes de jeu différents. Normalement, il devrait aussi proposer un système ingénieux et sélectionner vos concurrents en fonction de votre niveau, ce qui vous évitera de passer pour un nain anémique. Comme Battlefield Heroes, pour ceux qui suivent.

Quake Live : une seconde capture du jeu

Quoi qu’il en soit, même si je ne suis pas fan des FPS (je suis un sensible, moi, je ne joue qu’aux MMO), je trouve l’initiative plutôt sympathique. Et puis bon, depuis un moment, on voit de plus en plus de logiciels se dématérialiser et quitter notre disque dur (Google Docs comme suite bureautique, FlickR comme outil de gestion de photo, Photoshop Express comme logiciel de retouche d’image…) et c’est plutôt bien que les jeux aussi s’y mettent.

Faut pas croire, hein, mais les HD-RIP ça prend pas mal de place alors ce sera toujours ça de gagné sur vos vilains disques durs de piratins impétieux.

Mots-clés détentefps