Qualcomm Inc. gagne une deuxième bataille juridique contre Apple

Qualcomm Inc. a remporté la semaine dernière une nouvelle victoire juridique en Allemagne. Pour la deuxième fois, ce fournisseur de puces de renommée internationale a obtenu gain de cause après une bataille tumultueuse avec Apple.

L’objet du conflit : la protection d’un brevet. Cette décision judiciaire oblige la célèbre entreprise américaine à retirer quelques millions d’iPhone sur le marché allemand.

Deuxième coup dur pour la marque Apple qui, il y a quelques semaines de cela, s’est vu obligé d’annuler la vente de quatre générations d’iPhone sur le sol chinois. Qualcomm Inc. a réussi à obtenir une ordonnance du tribunal populaire de Fuzhou le lundi 10 décembre. L’entreprise espère gagner contre Apple sur tous les fronts.

Apple comme Qualcomm Inc. souffre de ces accrochages qui perdurent depuis des mois.

Apple obligé de retirer des iPhone du marché allemand

Le jour même du verdict, le jeudi, Apple a annoncé officiellement que les anciens modèles d’iPhone ne seront plus disponibles sur le marché allemand. La marque américaine maintient toutes les ventes en Chine.

Qualcomm Inc. se dit plutôt satisfait de ces décisions et espère étendre sa victoire à l’échelle internationale. Dans un communiqué officiel, son avocat général Don Rosenberg a déclaré :

« Deux tribunaux respectés dans deux juridictions différentes ces dernières semaines ont maintenant confirmé la valeur des brevets de Qualcomm et déclaré Apple contrefacteur, ordonnant l’interdiction des iPhone sur les marchés importants de l’Allemagne et de la Chine ».

Apple n’est pas le seul à en pâtir

Qualcomm Inc. emprunte une voie dangereuse en voulant à tout prix s’attaquer à la firme américaine Apple. Les puces de Qorvo, les téléphones Apple et les brevets Qualcomm ont récemment fait l’objet d’un examen approfondi par la Commission du commerce international des États-Unis.

Cet organisme de réglementation n’a pas pu rassembler des éléments concrets permettant d’affirmer qu’Apple utilisait les brevets de Qualcomm. Rappelons d’ailleurs que cette entreprise a entamé les mêmes procédures judiciaires aux États-Unis pour les mêmes motifs : la violation de brevet.

Mots-clés applequalcomm