Qualcomm vient d’officialiser le Snapdragon 678

Qualcomm vient d’ajouter une nouvelle puce à sa collection, le bien nommé Snapdragon 678. Il se destine principalement aux appareils milieu de gamme, mais présente finalement très peu de différences avec la génération précédente.

Vous l’aurez sans doute compris, mais le Snapdragon 678 succède au Snapdrgon 675, une puce que nous avons retrouvée dans de nombreux appareils milieu de gamme tout au long de l’année.

Gravée en 11 nm, cette nouvelle itération déçoit cependant par le manque de nouveauté apportée.

Un Snapdragon 678 qui ne marque pas de rupture

Le CPU repose comme souvent sur huit coeurs répartis en deux clusters avec deux Kryo 460 pour les performances et six Kryo 460 pour les tâches les plus communes. Le seul changement a trait à la cadencé des deux coeurs les plus rapides. Ils montent en effet à 2,2 GHz, contre 2 GHz pour ceux de la génération passée.

Le GPU passe à l’Adreno 612, qui est censé sur le papier offrir de meilleures performances avec une consommation maîtrisée. La partie modem est assurée par un Snapdragon X12 qui passe malheureusement à côté de la 5G et qui se limite donc à la 4G, avec des débits théoriques pouvant atteindre les 600 Mbps en download et les 150 Mbps en upload.

Pas de 5G au programme

Le Snapdragon 678 a aussi pour particularité d’embarquer un Spectra 250L capable de gérer un capteur de 25 mpx au maximum en solo ou de 16 mpx en duo, le tout avec des autofocus hybride et de la vidéo en 4K à 30 images par seconde ou en 1080p à 120 images par seconde.

Le Soc pend aussi en charge le WiFi 802.11 ac, la Dual SIM VoLTE et deux ou trois bricoles comme le Quick Charge 4+. Une évolution bienvenue, en somme, mais qui ne créé pas la surprise.

D’après Qualcomm, les premiers appareils à exploiter ce nouveau SoC sortiront sans grande srprise en 2021.