Et Qualcomm dévoila le Snapdragon 888

Qualcomm a respecté le calendrier habituel. Le fondeur vient en effet de lever le voile sur le Snapdragon 888, son tout nouveau SoC haut de gamme. Au programme, de la puissance, de la 5G et un zeste d’intelligence artificielle.

En temps normal, Qualcomm regroupe une poignée de journalistes triés sur le volet pour les emmener à Hawaï et leur faire découvrir toutes ses dernières nouveautés.

Qualcomm vient de dévoiler le Snapdragon 865+.
Qualcomm vient de dévoiler le Snapdragon 865+.

Pour 2020, pas de plage de sable fin ni de cockstails aux couleurs acidulées, il aura fallu se contenter d’une conférence de presse organisée en ligne et d’un communiqué de presse.

Snapdragon 888, une puce axée sur la 5G et l’IA

Le Snapdragon 888 sera donc le prochain SoC haut de gamme du fondeur, un SoC que nous devrions retrouver dans tous les prochains flagships de nos constructeurs préférés.

On imagine sans peine qu’il sera présent à bord du Xiaomi Mi 11, du Oppo Find X3 Pro, mais aussi sur les versions américaines et chinoises des Galaxy S21 – l’Europe devant comme à chaque fois se contenter de ce bon vieil Exynos.

Gravé en 5 nm, le Snapdragon 888 sera le tout premier SoC à profiter du Snapdragon X60, la troisième génération du modem 5G du constructeur. Au programme, donc, des débits plus élevés et, on l’espère, une consommation d’énergie mieux maîtrisée.

A lire aussi : Qualcomm peut de nouveau fournir Huawei en puce 4G

Une puce qui fera de nos smartphones des appareils photo “professionnels”

Mais ce n’est pas tout. La puce sera aussi accompagnée par un Qualcomm AI Engine de 6e génération, une nouvelle puce orientée IA avec une puissance totale de 26 TFLOPS. En prime, il faudra aussi compter sur un triple ISP qui devrait offrir une belle flexibilité sur le terrain de la photo. Qualcomm, de son côté, n’y va pas par quatre chemins. Pour le constructeur, ce triple ISP permettra en effet à nos smartphones de rivaliser avec les appareils photo professionnels. Nul doute que nos amis photographes ne manqueront pas de tiquer à la lecture de ces quelques lignes.

Sur le papier, en tout cas, ce triple ISP promet des merveilles puisqu’il sera capable de traiter pas moins de 120 images de 12 millions de pixels à la seconde. On imagine sans peine que nos constructeurs vont pouvoir s’en donner à coeur joie du côté du mode rafale.

A lire aussi : Qualcomm présente le Quick Charge 5

Le CPU s’appuie sur un Kryo 680 composé d’un coeur Cortex-X1 cadencé à 2,84 GHz, de trois coeurs Cortex-A78 cadencés à 2,4 GHz et de quatre coeurs Cortex A55 pour les tâches les plus communes, cadencés cette fois à 1,8 GHz. Le GPU est un Adreno 660 qui sera capable de délivrer 35 % de puissance en plus par rapport à la génération précédente.

A cela s’ajoute toute une bardée de techno maison comme le Variable Rate Shading ou encore l’amélioration de la réactivité des commandes tactiles.

Le Snapdragon 888 a également pour particularité d’assurer une pleine compatibilité avec le WiFi 6E et avec le Bluetooth 5.2.