Qualcomm vient de présenter de nouveaux Snapdragon

Qualcomm a pris l’habitude de renouveler fréquemment ses puces. Tous les ans, en fait. 2015 ne dérogera visiblement pas à la règle puisqu’il vient de lever le voile sur quatre nouveaux modèles visant les terminaux de moyen de gamme : le Snapdragon 618, le Snapdragon 620, le Snapdragon 415 et le Snapdragon 425. Il était évidemment difficile, sinon impossible, de ne pas en parler.

Sans grande surprise, les deux premières puces remplaceront rapidement les générations actuelles et les premiers terminaux équipés devraient arriver sur le marché avant la fin de l’année. Dans tous les cas, elles seront capables de gérer des instructions en 64-bit et elles auront même droit à un nouveau GPU plus performant.

Nouvelles puces Qualcomm

Les nouvelles puces de Qualcomm risquent de faire très mal.

Le Snapdragon 415, pour commencer par le début, regroupera en son sein pas moins de huit coeurs cadencés à 1,4 GHz. Des coeurs couplés à un GPU Adreno 405. La LTE de catégorie 4 sera évidemment de la partie et la puce sera en mesure de capturer du 1080p à 30 images par seconde tout en supportant le H.264.

Le Snapdragon 425 ira un peu plus loin que son copain puisqu’il misera cette fois sur huit coeurs cadencés à 1,7 GHz, avec un GPU Adreno 305 et la LTE de catégorie 7. Aucun changement sur la partie vidéo en revanche.

Le Snapdragon 618 mise pour sa part sur six coeurs cadencés à 1,8 GHz, avec un GPU de nouvelle génération et la LTE de catégorie 7. Il sera capable de capturer de la vidéo en 4K à une cadence de 30 images par seconde, ou en 1080p à 120 images par seconde. Les amateurs de ralentis apprécieront.

Enfin, le Snapdragon 620 ferme le bal avec un processeur composé de huit coeurs cadencés à 1,8 GHz, un GPU de nouvelle génération, la LTE de catégorie 7 et les mêmes compétences en matière de photo.

Si vous voulez en savoir plus, il suffit de vous rendre sur cette page. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais j’ai vraiment hâte de voir tomber les premiers benchmarks parce que ces puces sont définitivement très prometteuses.

Mots-clés qualcommsnapdragon