Qualifié de raciste, Dirty Chinese Restaurant a été retiré de la vente au Canada

Les fabricants du jeu mobile « Dirty Chinese Restaurant », conçu au Canada et jugé ultra “raciste”, ont répondu à la vague d’indignation qu’a suscité leur jeu, par l’annulation de sa sortie.

Une bande-annonce du jeu, qui a fait le tour du web la semaine dernière, montrait un chef cuisinier chinois chassant des chats dans sa cuisine et servant de la nourriture “dégoûtante” dans un restaurant crasseux, et parfois travaillant dans des “ateliers clandestins” en essayant d’éviter les agents de l’immigration.

Chinese Dirty Restaurant

La vague d’indignation a commencé la semaine dernière quand la bande-annonce a attiré l’attention d’un activiste du nom de Karlin Chan, qui a partagé des informations sur le lancement du jeu sur son compte Twitter.

Un jeu “dégradant” pour la communauté chinoise

Ce qui a finalement attiré l’attention de Mme Grace Meng, élue démocrate de l’État de New York à la Chambre des représentants des États-Unis, qui a manifesté son opposition au lancement du jeu sur son compte Facebook, notant que : “Ce jeu utilise tous les stéréotypes négatifs et dégradants que je n’ai jamais rencontrés en tant qu’Américaine”.

La société qui a créé le jeu, Big-O-Tree, a d’abord défendu son jeu qu’il décrit comme étant “principalement satirique”.

Dirty Chinese Restaurant n’arrivera finalement jamais sur nos mobiles

Mais la société s’est finalement ravisée. Big-O-Tree a en effet publié une déclaration sur sa page d’accueil pour annoncer le retrait de son jeu. Dans cette déclaration on peut lire notamment :

“Après un examen attentif et en prenant le temps d’écouter l’avis du public, nous avons décidé qu’il n’était dans l’intérêt de personne de sortir Dirty Chinese Restaurant. Nous voudrions présenter des excuses sincères et formelles à la communauté chinoise et les assurer que ce jeu n’a pas été créé avec un intérêt intentionnel d’infliger des dommages ou des torts à la culture chinoise.”

Big-O-Tree promet également de retirer tous les supports marketing du jeu des médias sociaux. NBC News souligne que même si l’entreprise avait l’intention de sortir le jeu, elle n’aurait probablement pas respecté les directives des plateformes d’application de Google et d’Apple, qui interdisent les contenus racistes comme de ce genre.