Quand Apple refuse de réparer l’iMac Pro d’un YouTubeur

Linus Sebastian, l’éditeur de la chaîne Linus Tech Tips, a procédé au démontage complet de l’iMac Pro au début de l’année. En le remontant, la vitre de l’ordinateur s’est brisée. Linus a donc contacté le constructeur pour faire réparer la machine… mais ce dernier a refusé d’accéder à sa demande.

Linus Sebastian a créé sa chaîne en 2008 afin de partager ses astuces avec le plus grand monde. Les années passant, il a réussi à fédérer une importante communauté autour de son travail et de ses vidéos.

iMac Pro

Linus Tech Tips compte en effet désormais un peu plus de 5,5 millions d’abonnés pour un total de 1,6 milliard de vues.

iMac Pro : un démontage qui tourne mal

Le YouTubeur et son équipe ont pris l’habitude de procéder de temps en temps au démontage d’appareils populaires et ils ont ainsi mis en ligne en début d’année une vidéo consacrée à l’iMac Pro.

Si le démontage s’est bien déroulé, le remontage ne s’est pas passé tout à fait comme prévu. En fixant l’écran, le technicien chargé de l’opération a en effet été distrait par un arc électrique et il a brusquement lâché l’écran tenu entre ses mains. La partie inférieure de la pièce est donc venue frapper la table et la vitre a été endommagée.

En se penchant sur la machine, la fine équipe a également remarqué que la carte logique et l’unité d’alimentation étaient endommagées.

Linus et son équipe ont immédiatement emmené l’ordinateur dans la boutique Apple la plus proche afin de procéder au changement de la pièce. Compte tenu des circonstances de l’accident, ils ont reconnu leurs torts et ils ont donc accepté de prendre les frais de réparation à leur charge.

Mais voilà, Apple n’a pas accepté de se plier à la demande. Les techniciens ont invoqué un problème de disponibilité des pièces, mais Linus pense pour sa part que le problème vient des conditions d’utilisation, des conditions encadrant fermement les modifications “tolérées” sur les produits de la marque à la pomme croquée.

Apple refuse les réparations

Les conditions en question stipulent en effet noir sur blanc que la garantie est annulée lorsque le produit a subi des dommages causés lors d’une opération menée par une personne non agrée.

Linus, de son côté, a parfaitement conscience d’avoir enfreint cette règle, mais il estime que le constructeur devrait tout de même être en mesure de procéder à la réparation si le consommateur prend en charge les frais liés à l’opération demandée.

Face au refus de la firme, l’équipe s’est tournée vers un fournisseur de service agréé domicilié au Canada. Nouveau revers, l’atelier a refusé la réparation en raison du fait que l’entreprise californienne n’a pas encore distribué les certifications requises pour la réparation de l’iMac Pro.

MacRumors, de son côté, a enquêté et nos confrères ont alors découvert que les ressources dédiées à l’entretien et aux réparations de l’iMac Pro sont disponibles depuis le mois de décembre. En outre, plusieurs centres auraient reçu la formation adéquate et détiendraient de ce fait la certification exigée par Apple. Encore plus étrange, les pièces de rechange de l’iMac Pro seraient disponibles depuis fin février.

En revanche, d’après une source considérée comme fiable par MacRumors, les fournisseurs de services partenaires d’Apple seraient autorisés à refuser les réparations pour les dommages induits par la modification d’un client.

Apple a été contacté, mais la firme a refusé de faire le moindre commentaire.

Mots-clés appleimac pro