Quand Bill Gates a fait perdre 400 milliards à Microsoft

Lorsqu’on pense à Bill Gates, on pense souvent à l’homme qui a fondé Microsoft et qui fait actuellement partie des personnes les plus riches du monde. C’est normal puisque Gates a eu un grand succès dans les affaires et vaut actuellement plus de 100 milliards de dollars. Il est l’un de ceux à qui on demande des conseils concernant la manière de gérer son entreprise.

Mais même si Bill Gates est aujourd’hui un symbole de réussite, il n’en reste pas un humain, et les humains font des erreurs. Gates lui-même a ainsi avoué avoir un jour fait une grosse erreur, une erreur qui finira par faire perdre environ 400 milliards de dollars à Microsoft.

Crédits Pixabay

Détrompez-vous, il ne s’agit pas ici d’une somme que Microsoft avait déjà en sa possession et qu’elle aurait perdue, mais plutôt d’une opportunité qui aurait permis à l’entreprise de devenir encore plus grande qu’elle ne l’est aujourd’hui.

Ils avaient la tête ailleurs

Lors d’un discours prononcé par Gates pendant un forum à Washington il y a quelques années, l’homme a confié avoir fait une erreur monumentale lorsqu’il dirigeait Microsoft. Cette erreur selon lui avait été de laisser Google développer son système Android avant que Microsoft ait pu elle-même créer son propre système d’exploitation mobile.

Selon Gates, « il était naturel que Microsoft gagne ». Toutefois, pour une certaine raison, il a décidé de ne pas profiter de l’occasion et le résultat a été le fait qu’Android est aujourd’hui le principal concurrent d’Apple dans le domaine des smartphones. Gates endosse ainsi la responsabilité de cette erreur en disant que ce sont ses mauvaises décisions et son incapacité à diriger qui ont conduit à cette situation.

Au cours de l’année 1998, l’attention de Gates et de son équipe était occupée par une bataille antitrust compliquée. Ils n’ont ainsi pas remarqué lorsque l’opportunité de travailler dans les smartphones s’est présentée. D’après Gates, ils savaient pourtant que les téléphones mobiles allaient devenir très populaires.

Une occasion ratée pour Microsoft

En 2005, Google a acquis Android et a pu produire son premier modèle de smartphone trois ans plus tard. La société est ainsi devenue le deuxième plus grand concurrent dans un secteur qui pèse 400 milliards de dollars. Gates, lui, était au courant que les smartphones représentaient l’avenir mais il était occupé à gérer d’autres problèmes.

Selon Gates, sa plus grosse erreur a été « toute mauvaise gestion qui a fait que Microsoft n’est pas ce qu’Android est ». Il a ajouté que si les choses avaient été différentes, Microsoft aurait produit une technologie supérieure à ce qu’Android propose.

Imaginons que Gates n’ait pas fait cette « erreur », Microsoft serait aujourd’hui très loin devant ses concurrents du monde de la technologie. Mais en tout cas, Gates a tiré des leçons de ce faux pas et l’entreprise qu’il a fondée reste l’un des grands piliers du monde de la technologie.