Quand des applications dévoilent les secrets des armes nucléaires gouvernementales

Il est de notoriété publique que des armes nucléaires américaines se trouvent sur le territoire européen. Leurs emplacements restent toutefois un secret pour tout le monde. Des soldats américains ont été déployés en Europe pour assurer leur surveillance. Pour mener à bien leur mission, ces derniers doivent apprendre par cœur des procédures de sécurité très complexes.

Pour simplifier leur apprentissage, certains soldats ont eu recours à des applications de type flashcard. Ces cartes se présentent sous la forme de fiches de révision qui facilitent la mémorisation. Malheureusement, comme nous l’apprend le site Bellingcat, les informations contenues dans ces applications ont été rendues publiques.

Photo de Clint Patterson – Unsplash.com

Sans le savoir, ces soldats américains ont donc dévoilé les secrets des armes nucléaires gouvernementales.

Les emplacements des armes nucléaires dévoilés

Les informations contenues dans ces applications flashcards étaient très sensibles. Par exemple, elles expliquaient en détail les protocoles de sécurité à suivre pour assurer la protection des armes nucléaires du gouvernement américain. Grâce à ces cartes, n’importe qui a pu découvrir les emplacements de ces armes sur le territoire européen, mais aussi la position des caméras de surveillance ainsi que la fréquence des patrouilles.

Ces applications ont même divulgué les mots secrets à utiliser si un garde se trouve en danger. Hans Kristenssen, le directeur du Nuclear Information Project à la Federation of American Scientist, s’est exprimé après la divulgation de ces informations. Selon lui, les soldats américains utilisent vraiment des applications flashcards pour étudier.

A lire aussi : Le drôle d’effet de la première bombe nucléaire

Des informations accessibles depuis 2013

Jeffrey Lewis, directeur du programme de non-prolifération en Asie de l’Est au James Martin Center for Nonproliferation Studies, a évoqué l’impact que cela pourrait avoir sur les relations internationales.

« Le secret sur les déploiements d’armes nucléaires américaines en Europe n’existe pas pour protéger les armes des terroristes, mais uniquement pour éviter aux responsables politiques et militaires d’avoir à répondre à des questions difficiles sur le bien-fondé des accords de partages nucléaires de l’OTAN. C’est un avertissement de plus que ces armes ne sont pas sûres », a-t-il déclaré.

Des sources affirment que ces informations utilisées par six bases militaires en Europe sont disponibles en ligne depuis 2013. Sur des sites comme Cram, Quizlet ou encore Chegg, leur confidentialité était en mode « Public. » D’après nos confrères du site Bellingcat, il suffisait de rechercher en ligne des termes associés aux armes nucléaires pour avoir accès à ces informations.

Aujourd’hui, on sait qu’elles ne sont plus accessibles au public.