Quand des étudiants japonais se transforment en oeuvres d’art

La ville de Kawasaki, située entre Tokyo et Yokohama, est un parfait mélange entre tradition et modernité. L’agglomération japonaise est célèbre pour son industrie lourde et son musée folklorique en plein air. Par ailleurs, chaque année, la communauté atypique qui l’habite y organise l’une des fêtes d’Halloween les plus grandioses et les plus colorées du monde. La vingt-deuxième édition a eu lieu la semaine dernière, et c’est un groupe d’étudiants qui a remporté le grand prix.

Cette fois-ci, le prix principal du défilé annuel a été attribué à six étudiants en art. Ils ont été coachés par Amazing Jiro, un artiste qui s’est spécialisé dans le maquillage et les effets spéciaux pour la peinture sur le corps. Pour se démarquer, les étudiants se sont déguisés en œuvres d’art.

L’idée a le mérite d’être à la fois créative et originale.

Japon Oeuvres d'art

Loin d’être les plus effrayants, leurs déguisements ont cependant impressionné les spectateurs. Leurs photos ont été plusieurs fois partagées sur Instagram.

Six tableaux les plus célèbres de l’histoire de l’art

Le défilé a été suivi par environ cent vingt mille spectateurs exaltés et prenant des clichés. Environ deux mille personnes ont porté leur masque et marché dans la rue pour participer à l’événement. Tous ont été impressionnés par la performance des six étudiants. Les éloges ont afflué sous la forme de commentaires publiés sur les réseaux sociaux.

Amazing Jiro a sélectionné les tableaux les plus célèbres pour ses étudiants. Ces derniers ont redonné vie à Behold the Man d’Elías García Martínez, La femme pleureuse de Pablo Picasso, La jeune fille à la perle de Johannes Vermeer, l’autoportrait de Vincent van Gogh, La Mona Lisa de Léonard de Vinci et Le Cri de Edvard Munch.

Il a fallu payer pour y participer

Amazing Jiro et ses six fidèles étudiants ont reçu le principal prix du festival, le Pumpkin Award, en guise de récompense pour leurs efforts. Ils ont également reçu le prix de la citrouille, ainsi que la somme de 500 000 yens, soit environ 4 400 dollars.

Si tout le monde n’est pas descendu dans la rue, c’est parce que la participation au défilé n’est pas gratuite. Chaque participant a dû débourser la somme de mille yens. Ils devaient également remplir quelques critères comme avoir au moins l’âge du lycée et porter un costume. Le nombre de participants a également été limité.

Crédits Image