Quand des manchots trouvent une caméra en Antarctique

Incroyable, deux manchots se sont pris en selfie !  Le mois dernier, la Division antarctique australienne a posté une séquence vidéo inédite sur les réseaux sociaux. La vidéo a été capturée lors d’une expédition sur la station de recherche Mawson. Celle-ci se trouve à proximité de l’Auster Rookery où Eddie Gault avait posé la caméra en direction d’une grande colonie de manchots empereurs. Alors que l’enregistrement était en cours, un manchot a fait son show.

L’oiseau s’est approché de l’objectif. D’un coup de patte, le petit curieux a replacé la caméra sous un angle où il était en gros plan. C’est alors qu’un autre compère est arrivé pour lui tenir compagnie. En moins de trente secondes, les deux compères se sont donnés en spectacle en hochant la tête et en secouant le ventre tout en gazouillant.

Manchot

Quelques heures après sa publication, le clip a été vu par des dizaines de milliers d’internautes. En réalité ce n’était pas un vrai selfie. Toutefois, le fait qu’un individu de cette espèce recadre un objectif pour se faire prendre en photo avec plaisir est une première.

Après le singe, c’est le manchot

Dans la réserve naturelle deTangkoko-Batuangus, en Indonésie, l’appareil de David J. Slatter a pris des photos insolites d’un petit singe. C’était un macaque noir huppé de l’île de Sulawesi.

C’était en 2011, lors de son deuxième jour dans la jungle indonésienne, que Slatter a constaté que son appareil attirait la curiosité d’un groupe de singes. Il a effectué quelques paramétrages sur son appareil avant de le mettre sur trépied. Les macaques ont commencé à bidouiller l’appareil sous les yeux du photographe qui espérait une manipulation insoupçonnée. Ainsi, l’inévitable a bien eu lieu. Un des macaques s’est pris en photo lui-même. Surnommé Naruto, ce serait le premier animal à se prendre en selfie.

Plus tard, les « selfies de singes » ont connu un grand succès. D’ailleurs, en y insérant Naruto, Slatter avait publié un livre de photographie qu’il a intitulé « Wildlife Personalities ».

Slatter attaqué en justice par un singe

Dans « WildlifePersonalities », Slatter raconte que « le déclencheur a été pressé par le singe ». Il faisait certainement allusion à Naruto qui a participé activement dans la prise des clichés.

En 2015, Slatter avait été poursuivi pour usurpation de droit d’auteur à l’encontre de Naruto. Ce dernier a été représenté par le PETA ou People for the EthicalTreatment of Animals. Pour Jeffrey Kerr, l’avocat général de PETA, la loi américaine concernant les droits d’auteur ne fait mention d’aucune distinction sur la nature de l’auteur d’une œuvre. « Si un être humain avait fait ceci ou des photos de selfie similaires, il serait le propriétaire des droits d’auteur de la photographie. Naruto n’est pas différent puisqu’il est un macaque,» a-t-il affirmé.

Finalement, Slatter a été contraint de verser les 25% de ses recettes des « selfies de singe ». L’homme avait cependant fait appel et une cour d’appel américaine a ainsi jugé en avril qu’un macaque ne pouvait pas prétendre à des droits d’auteur pour un selfie.

Mots-clés funinsolite