Quand des pranksters piratent un panneau d’affichage pour diffuser du porno

Décidément aux États-Unis, les pirates ne manquent pas d’imagination et de sens de l’humour. La preuve avec ces deux pranksters qui ont eu  l’idée de pirater un panneau d’affichage pour diffuser du porno. Les faits ont eu lieu dans la nuit du samedi 28 septembre dernier, aux alentours de 23 heures, dans la ville d’Auburn Hills, dans le Michigan (États-Unis).

En roulant sur l’autoroute Interstate 75, les automobilistes ont eu la surprise de voir apparaître sur un panneau publicitaire des scènes pornographiques. Ni une, ni deux, la plupart d’entre eux ont signalé l’incident aux autorités de la ville d’Auburn Hills.

Etude Porno

Crédits Pixabay

Si certains ont appelé les autorités, d’autres ont juste préféré ralentir pour admirer la scène que leur offrait ce panneau publicitaire.

Les coupables activement recherchés

La vidéo pornographique a tourné sur le panneau publicitaire pendant environ 15 min avant que les équipes de l’entreprise Triple Communications, propriétaire du panneau d’affichage, n’interrompent sa diffusion.

Après les nombreux signalements qu’il a reçus, le département de police d’Auburn Hills a annoncé qu’il recherchait activement les coupables dont on ignore encore l’identité. Dans une vidéo partagée par les autorités d’Auburn Hills, on peut voir qu’il s’agit de deux hommes qui ont réussi à pirater l’ordinateur contrôlant le panneau publicitaire en entrant par effraction dans la salle de contrôle se trouvant en dessous du panneau en question.

Des pranksters qui encourent une peine de prison

Dans le cadre de cette affaire, le département de police d’Auburn Hills a publié un communiqué de presse dans lequel il donne une description des pranksters. « Les suspects semblent être de jeunes hommes blancs, portant des sweatshirts et des lunettes ». Pour le moment, les autorités n’ont pas encore réussi à mettre la main sur les coupables.

Même si pour certains, cet acte s’apparente juste à une mauvaise blague, la police d’Auburn Hills ne le voit pas de cet œil. D’après les autorités, ces pirates font face à des accusations de cambriolage. Ils sont également accusés de mise en danger d’autrui étant donné que la diffusion de ce genre de contenu peut distraire les conducteurs et causer des accidents.

Les deux pranksters risquent 90 jours de prison et une amende de 500 dollars pour avoir fait la promotion de contenus pornographiques sur la voie publique.