Quand deux chercheurs imaginent un ascenseur spatial pour relier la Terre à la Lune

L’idée de prendre un ascenseur pour aller dans l’espace intrigue aussi bien les scientifiques que les passionnés de science-fiction depuis des décennies. Pour faire de ce rêve une réalité, une équipe de scientifiques de l’Université de Cambridge et de l’Université Columbia a mis au point un concept d’ascenseur spatial baptisé Spaceline.

Plus abouti que des concepts antérieurs, il permettrait aux voyageurs de l’espace de prendre l’ascenseur entre la Lune et l’orbite géostationnaire (GEO) de la Terre à une altitude de 35 000 km au-dessus de la planète.

JAXA Lune

Crédits Pixabay

Une solution pour réduire les coûts des voyages spatiaux

Un ascenseur spatial pourrait révolutionner les voyages dans l’espace et les rendre accessibles à tous. En effet, l’un des défis majeurs des vols spatiaux aujourd’hui reste le prix prohibitif. En attendant que des sociétés privées telles que SpaceX fassent baisser les coûts, chaque lancement coûte des centaines de millions de dollars. Selon les auteurs de Spaceline, des innovations telles que la leur pourraient permettre de réduire considérablement les coûts des voyages spatiaux.

La plupart des concepts précédents d’ascenseurs spatiaux ont proposé d’étirer des câbles de la Terre vers l’orbite géostationnaire. Et un grand nombre de ces concepts préconisent un immense contrepoids fixé à l’extrémité du câble juste à l’extérieur de l’orbite géostationnaire. Le rôle de ce contrepoids est de contrecarrer les forces de gravitation et de contribuer à équilibrer le câble, maintenu en place, en partie, par les forces centrifuges.

Le problème est que cette configuration crée également une quantité importante de tension sur le câble. Les auteurs du nouveau concept, Zephyr Penoyre de l’Université de Cambridge et Emily Sandford de l’Université de Columbia, ont plutôt choisi d’étirer leur câble de la Lune vers la Terre. Selon eux, cela permettrait d’éviter les problèmes susmentionnés et de réduire la tension sur le câble.

Quel matériau pour fabriquer un tel ascenseur ?

Un autre obstacle de taille à la création d’un ascenseur spatial est le manque de matériaux suffisamment robustes pour résister à la puissante attraction gravitationnelle de la Terre. Le concept de Penoyre et Sandford préconise un long câble fabriqué à partir de nanotubes de carbone, qui, selon eux, serait suffisamment solide pour résister aux forces de la gravité.

Selon leur rapport, publié sur ArXiv, Spaceline permettrait aux engins spatiaux lancés depuis la Terre de s’amarrer au bout de la ligne, puis les astronautes seraient transférés vers des véhicules fonctionnant à l’énergie solaire et reliés aux câbles. De là ils seraient transportés jusqu’à la Lune.

Nous sommes sans doute encore loin de pouvoir prendre un ascenseur jusqu’à la Lune, mais ce concept prouve que les chercheurs n’ont pas encore renoncé à cette idée.