Quand Donald Trump retweete la vidéo d’un médecin qui croit aux reptiliens

Donald Trump n’apprend décidément jamais de ses erreurs. Le président américain vient à nouveau de commettre une bourde sur les réseaux sociaux : il a retweeté une vidéo polémique postée par Stella Immanuel, un médecin qui clame haut et fort qu’elle croit aux reptiliens.

Dans la vidéo, Immanuel vante l’efficacité de l’hydroxychloroquine en tant que traitement de choc contre le COVID-19. Contre toute attente, le clip a été retweeté par Trump et son fils Donald Trump Jr en tant que vidéo « must watch », avant d’être finalement supprimé par les réseaux sociaux.

Une femme se tenant le visage dans les mains

Photo de Anthony Tran – Unsplash

Pour expliquer son geste maladroit, le président a indiqué qu’il pensait que les opinions de Stella Immanuel étaient importantes, mais il a ensuite admis ne rien savoir du médecin.

Une vidéo sur l’hydroxychloroquine

Dans sa vidéo (accidentellement) retweetée par Trump, Stella Immanuel fait l’apologie de l’hydroxychloroquine. S’exprimant au nom d’un groupe de spécialistes, les « America’s Frontline Doctors » (« les médecins de première ligne de l’Amérique »), elle a particulièrement insisté sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine pour combattre le virus du SRAS-CoV-2.

« Personne n’a besoin de tomber malade. Ce virus a un remède – il s’appelle l’hydroxychloroquine », a-t-elle déclaré sans préambule. Stella Immanuel a ensuite affirmé que le médicament a déjà fait ses preuves : elle l’aurait en effet utilisé pour traiter avec succès plus de 300 patients.

Immanuel va encore plus loin en affirmant que les propriétés de l’hydroxychloroquine sont si fortes qu’il n’est plus nécessaire de porter un masque de protection une fois qu’on a été traité avec.

À lire aussi : OMS : les essais de vaccins à base d’hydroxychloroquine vont être arrêtés

Un médecin aux croyances étranges

En chantant les louanges de l’hydroxychloroquine, Stella Immanuel n’a pas peur de nager à contre-courant étant donné la polémique dont le médicament fait actuellement l’objet.  Et ce n’est pas la seule croyance bizarre et non scientifique à laquelle adhère le médecin !

En 2015, Immanuel avait en effet déclaré que le monde était en fait dirigé par des « reptiliens » qui sont des créatures moitié humain et moitié extra-terrestre. Elle a également affirmé que certains gouvernements utilisent de l’ADN extraterrestre pour traiter les personnes malades.

Mais ce n’est pas tout, car Stella Immanuel est également convaincue que les problèmes gynécologiques seraient en fait dus à des « esprits tourmenteurs ». Le médecin affirme que ces esprits ont régulièrement des relations sexuelles avec des femmes. En plus de problèmes gynécologiques, ces dernières font alors face à des fausses couches et des problèmes conjugaux.

À lire aussi : La chroloquine augmenterait le risque de décès chez les malades atteints du Covid-19

Mots-clés donald trump