Quand Facebook utilise la tombe de la mère d’un internaute pour générer un cartoon

Cela fait maintenant quelque temps que Facebook a lancé la fonctionnalité « Ce jour-là » qui nous fait revoir les publications, photos et autres événements marquants afin de nous rappeler périodiquement les activités que nous avons eues à un jour précis de l’année.

En utilisant des algorithmes et en apportant des mises à jour à cette fonctionnalité, le réseau social proposait même de faire un récapitulatif des publications les plus populaires de leurs utilisateurs sur une année donnée ou à l’occasion d’un événement particulier.

Comme Facebook compte un peu trop sur ses algorithmes, il lui arrive de rater le coche et de carrément mettre les pieds dans le plat en nous rappelant les événements douloureux par lesquelles nous sommes passés et que nous aurions préféré oublier. C’est justement ce qui est arrivé à un utilisateur du nom de Patrick Gérard.

En se connectant sur son compte, ce dernier a découvert que Facebook a élu la photo de la tombe de sa mère « photo la plus aimée de 2016 » en y ajoutant un cœur vert et un cartoon qui gonflait des ballons en forme de cœur.

Un fâcheux accident

Comme on peut l’imaginer, la façon dont Facebook a partagé ce souvenir n’a pas du tout plu à Patrick Gérard, car en plus de faire remonter un souvenir douloureux, la plateforme l’a fait de façon irrespectueuse même si ce n’était pas intentionnel.

Patrick Gérard, très contrarié, a partagé sa mésaventure sur Twitter en publiant le message suivant : « Facebook pousse un peu trop loin cette connerie qui consiste à partager un souvenir où il édite des vidéos à partir de vos anciennes photos pour booster votre engagement. Je viens juste de voir un tas de personnages de cartoons danser sur la tombe de ma mère. »

Une mise à jour pas tout à fait au point

Cet incident survient presque un an après que Facebook ait annoncé qu’il allait apporter des modifications à son service pour l’améliorer. En septembre 2017, le réseau social avait dévoilé une série de nouvelles mises à jour pour éviter de montrer les souvenirs pénibles de ses utilisateurs.

Pour Facebook, cette fonctionnalité est comme « un petit cadeau que nous offrons aux gens utilisant notre plateforme. » Qui voudrait se voir offrir un cadeau qui leur rappelle de mauvais moments de leur vie ? Personne me direz-vous.

Il semblerait que le réseau social doive une fois de plus revisiter cette fonctionnalité.

Mots-clés facebook