Quand Google Earth aide à découvrir un site néolithique de 7000 ans

Google Earth est utilisé majoritairement pour ses fonctions de cartographie et de navigation, mais la solution peut également avoir une utilité sur le plan archéologique. C’est du moins ce que laisse penser cette étonnante histoire survenue en 2016.

En réalité, l’histoire ne commence pas en 2016, mais un an avant, en 2015.

Une vue du ciel de la région (capture Google Earth)

Une vue du ciel de la région (capture Google Earth)

En survolant la région de Nowe Objezierze près de Cedynia en Pologne, un parapentiste du nom de Norbert Pająk a aperçu comme des cercles concentriques au sol.

Google Earth, une solution très appréciée des archéologues

Un an plus tard, un archéologue prénommé Marcin Dziewanowski a entendu parler de l’histoire et il a alors entrepris d’étudier la région en s’appuyant sur la solution de cartographie de Google.

En s’appuyant sur les vues satellites de Google Earth, l’homme a alors réalisé que les étranges motifs repérés par le parapentiste ressemblaient aux contours d’une enceinte. Des contours extrêmement nets et dont les pierres avaient été disposées avec le plus grand soin.

Il a cependant fallu attendre un an plus tard, et l’année 2017, pour que des fouilles soient lancées sur place. Plusieurs archéologues ont effectivement fait le déplacement sur le site pour étudier les ruines et les premiers résultats viennent de tomber.

Si l’on en croit les analyses effectuées sur place et les examens par datation de carbone, alors la structure aurait été construite autour de 4800 avant notre ère et elle aurait été utilisée pendant deux siècles environ. La structure principale est en outre assez massive avec un diamètre de 110 mètres et elle comporte en tout quatre fossés et trois palissades. Trois portes avaient été aménagées afin de permettre aux visiteurs autorisés d’atteindre le centre du site.

Une structure vieille de 7000 ans environ

Les fossés étaient assez marqués, avec une profondeur allant de 1,3 à 2 mètres. D’après Agnieska Matuszewska, l’une des chercheuses envoyées sur place, la structure aurait nécessité beaucoup de travail de la part de ses bâtisseurs.

Il faut cependant noter que cette structure archéologique n’est pas la première du genre et d’autres sites similaires ont ainsi été découverts près de Biskupin, Bodzow et Olawa. L’information est à prendre avec prudence, mais les archéologues pensent que ces structures étaient principalement utilisées comme lieux de culte, des lieux liés d’une manière ou d’une autre aux rites cosmiques de l’époque.

Ce n’est pas la première fois que Google Earth joue un rôle dans une découverte archéologique. En 2017, la solution avait ainsi permis de mettre au jour des structures en pierres situées au beau milieu de l’Arabie Saoudite. Parmi les autres découvertes réalisées avec le concours de la solution de Google, on peut également citer la forêt du Mont Mabu au Mozambique ou même la Villa Romaine en Italie.