Quand Google Earth rend hommage aux langues indigènes

Google Earth s’est lancé un nouveau challenge culturel durant l’été, à savoir rendre hommage aux langues indigènes et aux dialectes locaux. Comment ? En demandant à celles et ceux qui les parlent encore de s’enregistrer sur le service.

S’il est impossible de déterminer le nombre exact de langues parlées à travers le monde, les estimations font état d’entre trois et sept mille langues vivantes.

Crédits Pixabay

L’ONU, de son côté, est un peu plus restrictive. L’organisation reconnaît seulement 141 langues officielles, dont la liste se trouve ici.

Plus de 2000 dialectes en voie de disparition

Mais voilà, les langues vivent et meurent. Comme le rappelle Google dans son article, un peu plus de deux mille six cents langues autochtones sont actuellement en train de disparaître.

C’est d’ailleurs ce qui a poussé les Nations Unies à faire de l’année 2019 l’année internationale des langues autochtones.

Google, de son côté, prend cette problématique très au sérieux et c’est précisément ce qui a poussé la firme à se lancer dans cette initiative pour le moins originale.

Pendant plusieurs mois, les représentants du géant américain sont ainsi allés à la rencontre des locuteurs autochtones afin de leur proposer d’enregistrer leur voix sur Google Earth afin de partager leur langue – et tout ce qu’elle représente – avec le reste du monde.

Beaucoup ont répondu présents. Cela a notamment été le cas de Yutustanaat, un membre de la première nation Snumeymuxw, ou encore de Wituki Kingi, un maître sculpteur maori adepte de chants traditionnels en Te Reo Maori.

Un hommage… et un devoir de mémoire

À travers cette initiative, Google ne voulait pas seulement rendre hommage à ces dialectes en voie de disparition. La firme souhaitait également faire en sorte que ces langues puissent être écoutées par les générations futures. La numérisation comme outil de transmission, en quelque sorte.

Pour accéder à ces dialectes, il n’y a pas besoin d’aller chercher très loin. Il suffit en effet de se rendre sur cette page. Elle vous placera face à un globe terrestre généré à l’aide de l’API de Google Earth, un globe où ont été placés de nombreux curseurs symbolisant l’endroit où sont parlés les dialectes référencés par l’entreprise.

Un simple clic sur le curseur de votre choix aura pour effet d’ouvrir un panneau latéral montrant une photo du locuteur autochtones ainsi qu’une série de formules enregistrées. Un simple clic sur le bouton de lecture suffira à les lancer. Il sera ensuite possible de passer de dialecte en dialecte en cliquant sur les boutons de navigation situés en bas.

Capture Google Earth

Mots-clés googlegoogle earth