Quand Google Maps te demande de marcher sur l’eau

Google Maps est un service vraiment complet et génial, mais il n’est pas exempt de bugs pour autant. Preuve en est, la solution a invité plusieurs Australiens à… marcher sur l’eau pour se rendre à leur destination.

Google Maps ne se contente pas de cartographier le monde, la solution nous aide également à l’explorer au travers de son excellent outil de navigation. En la matière, il est d’ailleurs difficile de trouver mieux. L’outil en question est en effet capable de prendre en compte plusieurs moyens de locomotion différents et il peut même intégrer les étapes de notre choix à l’itinéraire.

Marcher sur l'eau

Oui, la solution est particulièrement complète, mais il lui arrive également de se planter en beauté et c’est précisément ce qui s’est passé en Australie.

Google Maps, un service complet, mais pas exempt de bugs

Plus tôt dans la semaine, plusieurs utilisateurs de l’outil de navigation de Google Maps ont en effet été confrontés à un bug gênant en calculant un itinéraire à pieds entre deux points séparés par un plan d’eau.

Au lieu de les inciter à faire le tour par les terres, la solution leur a en effet recommandé de passer par le chemin le plus court. Et donc de marcher sur le plan d’eau.

Plus étonnant, le bug en question ne se limitait pas à un seul endroit.

D’après l’enquête menée par un média australien, plusieurs lieux étaient impliqués et le bug survenait ainsi sur les itinéraires tracés entre plusieurs quartiers de Sydney. Plus précisément entre Barangaroo et Darlin Harbour ou encore entre Milsons Point et McMahons Point.

Le problème a été résolu

À chaque fois, la topologie était la même. Les deux points en question se trouvaient ainsi à une distance de quelques kilomètres seulement et à la même latitude.

Nos confrères ont immédiatement contacté Google pour leur faire remonter le bug et un des porte-paroles de l’entreprise leur a répondu en substance qu’il arrivait parfois que des bugs se glissent dans la solution : « Nous faisons tout pour créer une carte que tout le monde peut utiliser pour explorer le monde qui l’entoure de manière sûre (et idéalement sans avoir besoin de patauger). Cette affaire montre que nous ne faisons pas toujours les choses correctement, mais nous travaillons constamment à améliorer les informations affichées sur la carte ».

En attendant, il semblerait que la firme ait pris des mesures. Les itinéraires touchés par le bug indiquent désormais un chemin par les terres et le problème semble donc résolu.

Mots-clés googlegoogle maps