Quand la CIA voulait utiliser la foudre pour assassiner des gens

Arriver à commander la foudre et l’utiliser comme arme pour tuer sans se faire prendre ? Une idée digne d’un film fantastique ou de science-fiction diraient certains. Et pourtant vers la fin des années 1960, la Central Intelligence Agency (CIA) avait sérieusement envisagé de le faire…

En effet d’après des dossiers déclassifiés de la CIA qui ont été récemment dévoilés par Forbes, le service de renseignements américain a travaillé sur une ébauche de projet concernant la foudre.

Crédits Pixabay

Un scientifique avait proposé de transformer cette dernière en arme de destruction massive. Elle permettrait alors au gouvernement américain d’éliminer ses ennemis dans l’anonymat complet. Qui pourrait en effet penser que c’est sur commande que la foudre s’est abattue à un endroit particulier ?

Un projet fou, mais scientifiquement réalisable

Dans un des dossiers déclassifiés, datant de 1967 et rapportés par le site Popular Mechanics, il est expliqué que la CIA avait envisagé de capter la puissance électrique des orages dans le but de détourner les éclairs et les faire tomber à un endroit donné, à un moment précis.

Pour ce faire, le scientifique à l’origine de l’idée a proposé d’utiliser des espèces de fils métalliques très minces qui permettraient d’attirer la foudre comme un paratonnerre et donc de la contrôler. Déployés depuis le ciel par un avion ou une fusée, les fils seraient insérés dans les orages pour «provoquer des décharges » et diriger les éclairs là où le gouvernement souhaiterait qu’ils s’abattent.

La CIA aurait abandonné le projet… ou pas

Si la foudre pouvait être contrôlée, elle ferait une arme vraiment redoutable : lorsqu’ils atteignent le sol, les éclairs peuvent en effet générer une énergie de 300 millions de volts à 30 000 ampères. Il s’agit d’une puissance phénoménale qui équivaut à quatre ou cinq fois celle d’une centrale nucléaire.

Alors, imaginez un peu le pouvoir de frappe que posséderait le gouvernement américain si la CIA avait vraiment travaillé sur l’idée d’utiliser la foudre comme arme de destruction massive ! Car oui, le service de renseignement aurait finalement décidé de ne pas donner suite au projet.

Enfin, c’est en tout cas ce qui est indiqué dans les documents confidentiels qui ont été dévoilés par Forbes et Popular Mechanics. Mais qui sait ? Peut-être que la CIA aurait en fait déjà testé son arme foudroyante en secret ? Ce qui est sûr c’est qu’on ne le saura probablement jamais ! À moins que de nouveaux documents à ce sujet ne fuitent un jour sur la toile…