Quand la langue et le toilettage des chats font l’objet d’une étude scientifique

Si vous avez un chat, vous avez sûrement remarqué à quel point sa langue fine et râpeuse est d’une efficacité redoutable pour nettoyer son pelage, voire même le brosser. Vous êtes-vous déjà demandé comment fait votre minou pour ne pas avoir des poils partout dans la bouche ? Pourquoi la langue des chats est-elle aussi râpeuse ?

Une étude effectuée par des scientifiques de la Georgia Institute of Technology a permis de démontrer que le toilettage des félins cache en fait un mécanisme passionnant et leur langue se trouve être un véritable prodige de la nature.

L’étude quelque peu insolite a récemment fait l’objet d’un article très détaillé dans les Actes de la National Academy of Sciences.

Passer au microscope

Menée par David Hu et son élève Alexis Noel, l’étude s’est particulièrement penchée sur l’anatomie de la langue des chats. C’est ainsi que les chercheurs ont pu confirmer que la texture râpeuse est due à la présence d’« épines » qui tapissent toute la surface de la langue.

Appelées « papilles, » les épines en question présentent la particularité d’être rigides et creuses près de la pointe de la langue et en forme de cônes mous à mesure qu’elles se rapprochent de la gorge. Autre particularité étonnante des papilles : elles contiennent de la kératine, une substance que l’on retrouve également dans les griffes et les cheveux.

Différentes phases de léchage

Globalement, c’est grâce à ces épines gorgées de kératine que les chats peuvent nettoyer et peigner leur pelage sans s’entremêler la langue dans les poils. Au cours de leurs recherches, Hu et Noel ont également découvert que le rituel de toilettage suit un mécanisme précis qui se divise en quatre phases distinctes.

C’est ainsi qu’au moment de faire sa toilette, le chat commence par étendre sa langue. C’est là que la surface de la langue devient rigide, avec les épines qui se tendent vers l’avant. Vient ensuite le balayage du pelage avec cette langue bien râpeuse à souhait. Le rituel se termine enfin avec la langue qui se rétracte via une boucle en forme de U.

La langue des chats est tellement fascinante et efficace pour le toilettage que Hu s’en est inspiré pour développer un pinceau très particulier. Baptisé « TIGR, » l’outil présente la structure exacte d’une langue de chat. Il est doté de papilles artificielles qui ont été imprimées en 3D, le tout incrusté dans une espèce de tampon de silicone souple.