Quand l’aéroport international de Denver trolle les complotistes

L’Aéroport International de Denver est l’aéroport le plus vaste des États-Unis. Inauguré en 1995, ce bâtiment fait les choux gras des amateurs de théories du complot en raison de son infrastructure, de ses fresques étranges, de la somme gargantuesque qui a été injectée dans sa construction et de toutes les anecdotes effrayantes, macabres et apocalyptiques qui circulent à son sujet.

Toutefois, au lieu de s’inquiéter de cette publicité officieuse, les équipes de l’AID s’en amusent, les tournent en dérision et, mieux encore, s’en servent pour attirer l’attention du public sur les travaux d’agrandissement qu’ils opèrent sur le terminal principal de l’aéroport.

Ils ont ainsi mis des affiches renvoyant aux théories conspirationnistes les plus célèbres tournant autour de l’AID sur les barricades du chantier d’agrandissement et de rénovation du terminal Jeppesen.

Les théories de complot ne manquent pas

L’architecture extérieure bradée de fresques étranges, les gargouilles, les souterrains allant sur des kilomètres ont suffi à alimenter l’imagination des théoriciens du complot sur les liens que pourrait avoir l’aéroport avec l’armée américaine, les illuminatis, les ovnis ou encore sur le rôle de refuge qu’il pourrait jouer en cas de troisième guerre mondiale.

Dès l’entrée à l’aéroport, le regard est capté par Blucifer, une immense statue de cheval cabré bleu électrique aux yeux écarlates qui a causé la mort de son créateur, le sculpteur Luis Jiménez. La tête du cheval lui serait tombée dessus au cours de la conception de l’oeuvre.

Une campagne d’affichage sur les plus célèbres théories du complot

Les équipes de l’Aéroport International de Denver ont préféré répondre avec humour à ces conspirationnistes en collant des affichages sur le plus important terminal de l’aéroport, le terminal Jeppesen. Ces affiches font référence aux théories les plus évoquées sur l’apocalypse, les ovnis et les reptiliens.

Ces affiches ont pour but d’attirer l’attention des visiteurs et de les renvoyer sur DENFiles, un site web qui explique cette campagne d’affichage au public et l’informe des futures améliorations qui seront apportées à l’aéroport, notamment sur la signalisation, la fluidité et la sécurité.

Alan Brown, l’un des architectes de l’aéroport, a déclaré à TGL que l’aéroport connaîtra encore des agrandissements, des améliorations et des modifications en fonction de l’augmentation du trafic des passagers.

Crédits Denver International Airpor